14/05/2020 - 31/12/2020

 

L’anthropocène (/ænˈθrɒp.əˌsiːn) a été popularisé comme terme environnemental à l’aube du 21e siècle par Paul Crutzen, lauréat du prix Nobel néerlandais et pionnier de la chimie atmosphérique; il constitue une époque géologique proposée qui commence avec le début du premier impact humain important sur la géologie et les écosystèmes de la Terre, y compris le changement climatique provoqué par l’activité humaine.

Le 11 mars 2020, l’Organisation mondiale de la santé a officiellement déclaré l’éclosion d’un nouveau virus, sous le nom de covid-19, à l’origine d’une pandémie. La menace invisible a fait des ravages sur la vie et la sécurité des hommes, ainsi que sur l’économie mondiale et l’action collective, forçant l’isolement ou l’accès restreint aux espaces publics comme mesures de précaution. Des rues et des villes vacantes et désolées au milieu de la détresse sociale, de l’incertitude financière et de la crise climatique, font écho au vide urbain et à l’urgence de rester vigilants et socialement alertes.

Pendant les périodes troublantes d’une pandémie mondiale et des fermetures nationales, qui semblent être sorties de la fiction dystopique, que signifie la patience pour la Terre et l’anthropocène ? Quels sont les défis et les préoccupations environnementales qui se posent à un artiste? Comment la distanciation sociale et la quarantaine peuvent-elles remodeler les pratiques artistiques et les récits environnementaux? De quelles manières le covid-19 peut-il avoir un impact sur la crise environnementale et notre perception générale du problème?

En réponse à cette situation sans précédent et l’urgence de son impact sur le bien-être et la sécurité de la planète, PCAI, à l’occasion de l’exposition Anthropocene On Hold, a invité 20 artistes visuels internationaux à aborder la thématique liée à la gravité d’une pandémie mondiale et son impact sur l’engagement et la production artistiques ainsi que sur la résilience et le développement durable. James Bridle, Ionian Bisai & Sotiris Tsiganos, Matthias Fritsch, Kyriaki Goni, Markus Hanakam & Roswitha Schuller, Hypercomf, Rindon Johnson, Evi Kalogiropoulou, Lito Kattou, Bianca Kennedy and the Swan Collective, Marcin Liminowicz & Trang Ha, Charly Nijenso , Ira Schneider, Andrew Norman Wilson participent avec de nouvelles œuvres à la première exposition de groupe en ligne de PCAI organisée par Kika Kyriakakou; un projet numérique en cours qui sera hébergé sur la chaîne YouTube de PCAI du 14 mai au 31 décembre 2020.

Visitez l’exposition Anthropocene On Hold sur la chaîne YouTube de PCAI :  youtube.com/channel/UCKThYXergdup6X4g6ndTC2w

 

#anthropoceneonhold #pcai




A lire aussi :