14/02/2020 - 19/03/2020

© STUWA

THEMATIQUE 2020 : PATRIMOINE PAYSAGER ET ARCHITECTURAL

Le PETR du Pays du Sundgau est un établissement public qui porte le parcours Art et Nature « STUWA ». C’est une manifestation artistique permanente qui a pris racine dans le territoire il y a 5 ans. Le Sundgau ; sa nature merveilleuse ; une identité locale ; très forte et spécifique ; où il fait bon vivre ensemble et un accueil chaleureux, tels sont les éléments phares qui ont assuré les succès des dernières éditions du parcours Art et Nature « STUWA ».

« La Stuwa » en langue alsacienne, désigne la « pièce à vivre » des maisons traditionnelles. C’est historiquement le lieu des discussions et des échanges sociaux et familiaux. Le PETR du Pays du Sundgau désigne ce projet culturel « STUWA » car l’objectif est de rassembler la population et de l’inviter au débat sur les questions de développement durable, par l’art contemporain.

Un des objectifs du PETR du Pays du Sundgau à travers le projet STUWA est d’impulser un dialogue avec les populations locales sur le thème du développement durable. La transition écologique et économique, nécessaire pour concilier le développement et la durabilité, revêt des aspects complexes et d’une grande technicité. Le risque est alors d’exclure les habitants des enjeux de transitions. C’est tout l’objet de STUWA : faciliter l’appropriation de ces enjeux pluriels et complexes par les populations locales.

LA 6e EDITION DU PARCOURS ART ET NATURE STUWA

En 2020, le parcours STUWA portera la thématique Patrimoine paysager et architectural en mettant en œuvre le concept d’upcycling avec une utilisation complète ou le démantèlement d’un ancien autobus du réseau de transport de l’agglomération mulhousienne afin d’offrir une œuvre pour des aires de covoiturage dans des communes du territoire.

Les œuvres seront inaugurées le samedi 03 octobre 2020.

Date limite de candidature : le 19 mars mars 2020 à 23h

Plus d’informations sur : https://drive.google.com/file/d/1TnWY1_atqkAV_eHLGQ2ZEATqWtqosfxM/view

 




A lire aussi :