Actualités >
13/09/2009 - 13/09/2009

 

Pour terminer en beauté le parcours d’art contemporain en Vallée du Lot 2009, baptisé cette année « Veilleurs du monde 3 », la Maison des arts Georges Pompidou vous invite à une discussion autour des questions de l’éthique environnementale et de l’art contemporain, avec Hicham Stéphane Afeissa, Marion Laval-Jeantet & Benoît Mangin (Art Orienté objet) et Jean-Pierre Sicard.

Hicham Stéphane Afeissa est agrégé de philosophie, professeur à Dijon et spécialiste de l’éthique environnementale. Traducteur d’Arne Naess, dont est paru récemment en version française Ecologie, communauté et style de vie, il a aussi coordonné un recueil de textes fondateurs de l’éthique environnementale, paru chez Vrin, Ethique de l’environnement. Nature, valeur, respect.

Marion Laval-Jeantet et Benoît Mangin ont une pratique artistique commune. Ils ont fondé le duo Art Orienté objet en 1991. Leurs recherches interrogent la relation de l’art au vivant et à l’écologie et ont été exposées dans de nombreux musées et centres d’art en France et à l’étranger. Ils sont à l’initiative de la thématique du Parcours d’art contemporain 2009 en vallée du Lot.

Jean-Pierre Sicard est docteur en sciences économiques, directeur du département CDC Climat à la Caisse des Dépôts, et président de Novethic, filiale de la CDC définie comme un centre de ressources, d’information et d’expertise sur la responsabilité sociale et environnementale des entreprises et l’investissement socialement responsable.

Jamais sans doute l’humanité n’a eu autant conscience de la fragilité de notre biosphère, des conséquences désastreuses que lui ont fait subir une industrialisation galopante, un mode de production et de consommation effréné, et des mouvements d’échanges commerciaux sans cesse croissants à l’échelle mondiale. Du coup cette humanité redécouvre son interdépendance avec un milieu environnant, et tout à la fois sa propre précarité. La mobilisation devant les enjeux révélés par cette crise écologique semble enfin au rendez-vous. De grands sommets mondiaux en « Grenelle de l’environnement », les spécialistes, les politiques et les décideurs industriels du monde entier sont, selon la formule journalistique désormais consacrée, au chevet de notre planète.

Mais que cherche-t-on vraiment dans cette mobilisation ? A sauver notre peau, ou à changer durablement de point de vue sur notre être-sur-terre ? Que signifie vraiment parler de développement durable ? De croissance soutenable ? Sont-ce de nouveaux oxymores ? Un grand philosophe de l’écologie récemment disparu, Arne Naess, faisait la différence entre écologie superficielle et écologie profonde. Cette dichotomie n’est-elle pas d’une brûlante actualité ? L’artiste, de sa position d’observateur critique, peut-il déjouer les failles de ce conformisme de l’action ? Peut-il avancer d’autres modèles, sinon d’autres solutions ?

Nos quatre protagonistes croiseront sur ces questions importantes leurs regards d’artiste, d’économiste et de philosophe.

………………………………………………………………………………………………………………………..

VEILLEURS DU MONDE 3
PARCOURS D’ART CONTEMPORAIN EN VALLÉE DU LOT

Marion Laval-Jeantet & Benoît Mangin, Art Orienté objet / Amy Balkin /
Gilles Bruni / Seamus Farrell / Romain Pellas / Akira Sunrise

Art et environnement
Jusqu’au 13 septembre
Cajarc, Calvignac, Larnagol, Cènevières, Saint-Martin-Labouval, Saint-Cirq-Lapopie

> Accueil tous les jours de 15h à 19h et aussi le matin de 10h à 13h à Cajarc et Saint-Cirq-Lapopie.
> Possibilité de visite de groupe sur rendez-vous au 00 33 (0)5 65 40 78 19




A lire aussi :