Actualités >
03/05/2018 - 05/05/2018

Dans les espaces « naturels », la présence d’artistes en résidence et la création d’œuvres sur place ne sont pas uniquement destinées à interpréter un patrimoine naturel, animer le territoire ou en renforcer son attractivité. En venant faire une recherche dans un contexte spécifique et créer sur un temps long, les artistes nous questionnent, pointent les paradoxes de nos situations, nous mettent en mouvement.

Deux jours de colloque précédés d’une journée de workshop interrogeront la place de l’art dans les politiques de protection et de conservation des espaces naturels : quelle place est actuellement accordée à l’art dans les espaces naturels protégés ? Au-delà des fonctions d’interprétation, de valorisation ou d’animation, comment repenser le rôle de l’art dans l’aménagement d’un territoire naturel dans une plus grande réciprocité ? Plus largement, comment imaginer plus de projets partagés entre les pratiques de conservation de la nature et les pratiques artistiques ?

La réflexion s’ancrera dans des expériences vécues par deux structures artistiques comparables : NEKaTOENEa et le Centre d’art de Vassivière, situées dans des destinations touristiques et sur des territoires protégés par le Conservatoire du Littoral et des Rivages Lacustres. L’une créée par un Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement (CPIE Littoral basque), l’autre située quant à elle dans un Parc Naturel Régional (PNR de Millevaches en Limousin). Clôturant le projet « art & environnement » initié par ces deux structures artistiques avec le soutien de la Fondation Carasso et en partenariat avec les départements Géographie des universités de Limoges et Bordeaux, le colloque prolonge les travaux réalisés par l’artiste plasticien François Génot et le biologiste philosophe Alexis Zimmer pendant leur résidence croisée dans chacune des deux structures artistiques entre novembre 2017 et février 2018.

Intervenants: ARC Expérience du territoire (Ecole Nationale Supérieure d’Art de Limoges) avec les artistes-enseignants Vincent Carlier et Nicolas Gautron, Guillaume Baudin (coordinateur général du Pôle artistique, Centre d’art de Vassivière), Marine Musson (Chargée de mission valorisation du patrimoine au Conservatoire du Littoral et des Rivages Lacustres), DREAL – site de Limoges*, Antoine Gatet (juriste en environnement, enseignant-chercheur OMIJ-CRIDEAU à la Faculté de droit de Limoges et administrateur de LAC&S), François Génot (artiste plasticien, Diedendorf, Lorraine), Sylvain Guyot (Professeur de géographie, UMR Passages CNRS et UFR Science des Territoires et de la communication, Université de BordeauxMontaigne), Marianne Lanavère (directrice du Centre d’art de Vassivière), Ludovic Jomier (coordinateur de l’association Limousin Nature Environnement), Shantala Lescot (docteur en art et science de l’art, Université de Bordeaux Montaigne), Marie Méténier (doctorante UMR Géolab de l’Université de Limoges), Marie-Laure Meyer (directrice générale du Syndicat mixte Le Lac de Vassivière), Nicole Pignier (chercheuse au Centre de Recherches Sémiotiques et responsable pédagogique de la Licence Professionnelle Design des milieux anthropisés à l’Université de Limoges), Grégory Quenet (professeur en histoire de l’environnement à l’Université de Versailles – Saint Quentin-en-Yvelines), Elke Roloff (chargée de mission CPIE Littoral basque pour la résidence d’artistes NEKaTOENEa, Domaine d’Abbadia, Hendaye), Greta Tommasi (enseignante chercheuse en Géographie UMR Géolab de l’Université de Limoges), Alexis Zimmer (biologiste, philosophe, Bruxelles)

 

Colloque « Art et protection de la nature »
Conférences, débats, promenades et ateliers artistiques
Du 3 au 5 mai 2018 à Limoges et Vassivière
Jeudi 3 mai 14h-18h30 à l’ENSA de Limoges 19, av Martin Luther King (salle Artemisia Gentileschi)
Vendredi 4 mai et samedi 5 mai 9h30-19h, Île de Vassivière (salle Raoul Hausmann)
Gratuit, ouvert à toutes 
Plus d’informations sur : www.ciapiledevassiviere.com

 

François Génot et Alexis Zimmer Histoires naturelles. Photo © Rafaël Trapet – Ciap Vassivière, 2018




A lire aussi :