01/01/2014

 

Pour la deuxième année consécutive, COAL accompagne le groupe Greenflex – Ethicity dans une action pour le développement durable au travers de l’art, avec la création d’une collection thématique d’art contemporain.

La fondatrice d’Ethicity, Elisabeth Reiss, personnalité reconnue du monde du développement durable, et Frédéric Rodriguez, PDG du groupe Greenflex-Ethicity, ont décidé de mobiliser et valoriser l’art comme levier de changement des représentations et des comportements en faveur d’une prise de conscience environnementale..

Pour cela ils ont fait appel à COAL, la Coalition art et développement durable, qui les accompagne dans cette démarche. COAL a pour mission de constituer une collection thématique « art et développement durable » et de développer les synergies entre Greenflex-Ethicity d’une part, et l’univers artistique d’autre part, afin de favoriser des projets liés à la préservation de l’environnement, la mobilisation des citoyens et leur sensibilisation.

Johann Rivat, Waiting for Superman, 2010
Les nouvelles œuvres de la collection « Art et développement durable »

La direction artistique de la collection est assurée par Lauranne Germond, directrice de COAL et commissaire d’exposition. La collection, inaugurée le 30 janvier 2013 dans les nouveaux locaux de l’entreprise située dans le 9ème arrondissement, rassemblait dans un premier des œuvres de Thierry Boutonnier, Lucie Chaumont, Camille Goujon, Malgorzata Lempicka-Brian et Lucy + Jorge Orta, ainsi qu’un partenariat avec ces derniers autour du Passeport Antarctica.

En 2014, quatre nouvelles œuvres entrent dans la collection, réalisées par les artistes David Buckland, Hehe, Johann Rivat et Claire Tabouret.

Claire Tabouret, Maison indondée 7, 2010

Tous ces artistes engagent une réflexion profonde sur les conséquences, directes ou indirectes de l’Homme sur son environnement. Ils déplacent et mettent en scène, par le biais de pratiques diverses, les principaux enjeux écologiques actuels. David Buckland, fondateur de Capefarewell et artiste engagé dans la lutte contre le réchauffement climatique et Claire Tabouret abordent dans leurs œuvres les enjeux liés au dérèglement climatique, de la fonte des glaces aux catastrophes naturelles qui en découlent, tandis que Johann Rivat et le duo Hehe interrogent nos modes de consommation énergétiques actuels, du nucléaire au tri des déchets.

Hehe, Nuage Vert Ivry, 2010
Image du haut :
David Buckland, Burning Ice, 2005-2009



A lire aussi :