08/10/2015 - 14/10/2015

 

À l’occasion de la Nansen Initiative Global Consultation, l’œuvre de Lucy + Jorge Orta Antarctic Village – No Borders est présentée dans le pavillon Sicli à Genève, du 11 au 13 octobre 2015. L’installation, dans le cadre du projet DISPLACEMENT, explore les problèmes de territoire et d’identité.

Organisée par l’University of the Arts de London, l’exposition DISPLACEMENT est conçue comme un projet culturel intégré au processus consultatif de Nansen Initiative, plaçant au premier plan la pratique artistique et la recherche comme une méthodologie afin d’ajouter de la valeur au processus. DISPLACEMENT fournit une interface publique dynamique et amplifie les connaissances sur les problèmes clefs et les chalenges en regard du besoin urgent de reconnaitre la détresse des personnes déplacées en conséquence des lents et soudains désastres, pour la plupart exacerbés par les changements climatiques.

Pendant la Nansen Initiative Global Consultation, des représentants de 100 pays du monde entier, ainsi que des organisations internationales, ONG et universitaires, viendront ensemble soutenir le projet Protection Agenda, qui répond aux besoins des personnes déplacées à travers les frontières internationales dans les contextes de désastres, incluant les effets du changement climatique.

Parmi les artistes invités Robin Jenkins, Andri Pol, Din e. Shilby, Marie Velardi et Chris Wainwright, Lucy + Jorge Orta distribueront le Passeport Universel Antarctique, qui inclut une proposition de ratifier la Déclaration universelle des droits de l’homme. Art 13.3: Tout être humain a le droit de se déplacer librement et de circuler au-delà des frontières vers le territoire de son choix. Aucun individu ne peut avoir un statut inférieur à celui du capital, des marchandises, des communications et de la pollution qu’ignorent tout frontière.

 

 




A lire aussi :