17/03/2017 - 29/04/2017

 

La galerie Valérie Bach présente la seconde exposition personnelle de Lucy+Jorge Orta à Bruxelles.

Le duo d’artistes propose une mise en perspective en deux volets de différentes séries — à la fois œuvres en volumes et peintures —, réunies pour la première fois et qui offre un éclairage tout particulier sur le processus créatif à l’œuvre dans leur travail.

PREMIER VOLET — LA CELLULE

Le premier volet se structure autour de l’idée de la cellule : cellule de vie, cellule d’habitation, cellule d’enfermement parfois, la cellule est au cœur même de leur production.

Dans la série appelée « Totipotent », c’est à la structure architectonique monumentale, comme formule de référence, imposée au regard par la nécessité de sa fonction, que se réfèrent les Orta, comme point d’appui au développement cellulaire, à cette force, à cette « potentielle toute-puissance » (« totipotence ») contenue dans la cellule de vie.

Si ce travail autour de la cellule est porteur d’espoir, de dynamisme, le deuxième volet de l’exposition, fondé sur le travail pictural de Jorge dès les années 70, lorsqu’il échappait à l’écrasante dictature argentine par l’expression peinte, se structure autour de l’idée de l’accident, comme moment violent mais aussi comme phénomène aléatoire, incontrôlé.

SECOND VOLET — TRAVAIL GUESTUEL DE JORGE

Le deuxième volet de l’exposition, fondé sur le travail gestuel de Jorge dès les années 70, lorsqu’il échappait à la dictature argentine par l’expression peinte, se structure autour de l’idée de l’accident, comme moment violent mais aussi comme phénomène aléatoire, incontrôlé qui se manifeste dans la série Derrame.

À ce travail s’ajoute, dans la toute dernière série réalisée par les artistes, Assemblages, une formulation tridimensionnelle de cette vision accidentelle, par l’application et par la juxtaposition, par-dessus la surface picturale, d’éléments de la réalité formelle qui semblent plaqués par nécessité sur la sous-jacence accidentelle des gestes chromatiques, comme si le réel ré-ordonnait l’immatériel, dans un chorus entre abstraction et réalité.

Cette exposition s’impose donc comme une synthèse de l’énergie créatrice de ce couple d’artistes, harmonisant son rapport au monde dans une savante recherche entre doute et équilibre, entre écoute et affirmation, sur fond de souffle vital et infini.

À PROPOS DES ARTISTES

Vivant à Paris, Lucy et Jorge Orta collaborent sous le nom Lucy + Jorge Orta depuis 1992. Dessin, sculpture, couture, peinture, sérigraphie, photographie, vidéo, lumière, performances… illustrent leur travail sur les thèmes de l’écologie et de la viabilité sociale.

De nombreuses expositions monographiques leur ont été consacrées à la Biennale de Venice, de La Havane et de Shanghai, au Hangar Bicocca à Milan, au Museum Boijmans Van Beuningen à Rotterdam, au Barbican et au Natural History Museum à Londres, au MAXXI à Rome.

Leurs œuvres se trouvent dans des collections publiques et privées, en France et à l’étranger, et ont fait l’objet de plusieurs monographies.En 2007, ils reçoivent le Green Leaf Award du Programme environnemental des Nations Unies, pour leur excellence artistique et leur message environnemental.

Exposition personnelle Lucy+Jorge Orta — du 17 mars au 29 avril 2017
Galerie Valérie Bach, Bruxelles
15 rue Veydt

Plus d’informations sur : www.galerievaleriebach.com




A lire aussi :