09/03/2018 - 08/07/2018

Comment évoluer dans le monde qui nous entoure ? Nos interrogations sur le climat, la situation politique ainsi que notre avenir sont devenues quotidiennes. Quelle est notre position et que pouvons-nous faire aujourd’hui pour influer sur ce que va devenir le monde ? Dans cette perspective, le Collège des Bernardins invite des artistes en devenir, qui perçoivent la fragilité du monde et s’engagent dans la construction d’une vision d’aujourd’hui pour demain. La collaboration entre les artistes sera continue et l’exposition dans son ensemble évoluera entre le premier et le dernier jour de sa présentation, invitant le visiteur à faire l’expérience de l’art en trois temps : passé, présent et futur.

Ainsi rien ne demeure identique et tout doit… devenir.

Le désir de cette manifestation est d’interagir avec le spectateur et de l’inviter à revenir plusieurs fois visiter l’exposition, pour transformer sa perception par la réforme de l’espace et des pièces ; une façon d’éprouver que rien n’est immuable, que chaque chose tend à changer ou à disparaître. De même que les œuvres qui se côtoient finissent par se répondre et se modifier, les phénomènes interagissent dans ce monde. Ainsi, //DEVENIR// est un concept d’exposition qui possède son propre cérémonial, qui se déroulera en plusieurs étapes bien définies :

http://superpetektemizleme.com/mistress/[TRANSLITN]-154.html Etape 1 : Le PASSÉ (l’impossible)
Du 9 au 31 mars 2018

Les œuvres exposées les premiers jours de l’exposition sont des pièces déjà créées par les artistes et sélectionnées par Sophie Monjaret. Figées par le temps passé, le changement y est impossible.

Etape 2 : Le PRÉSENT
Du 3 avril au 1er juillet 2018

Le présent est mobile, mouvant. Il rend compte du travail des artistes, amenés à s’interroger ensemble depuis deux ans. Il se divise en 3 parties, d’un mois chacune, pendant lesquelles les artistes façonnent de nouvelles pièces à quatre mains. Montrant, par ce geste, que ce n’est que collectivement que nous pouvons essayer de construire un avenir conforme à nos rêves.

I- Du 3 avril au 6 mai : Gabrielle Conilh de Beyssac / Jonas Delhaye / Sarah Feuillas

II- Du 9 mai au 3 juin : Jules Guissart / Kealan Lambert / Raphaël Tiberghien

III- Du 6 juin au 1er juillet : Jean-Michel Alberola / Alban Denuit / Natalia Villanueva

Charles-Henry de Pimodan sera présent tout au long du présent, agissant à la fois comme un électron libre et comme le commun liant ces trois parties.

Etape 3 : Le FUTUR (le possible)
Du 5 au 8 juillet 2018

Les artistes sont invités à ramener leur espace de travail au sein du Collège des Bernardins – établi, carnets de recherche, lectures, objets… Cette dernière partie de 4 jours sera animée par des tables rondes ouvertes aux publics (visiteurs, mais aussi classes et enseignants volontaires), sur la question de devenir. L’idée est de finir l’exposition sur une ouverture du possible avec le public.

Commissaire : Sophie Monjaret
Production : Collège des Bernardins

En partenariat avec l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris.

L’exposition fait partie du programme d’événements organisés par le Cercle Chromatique, l’association des anciens élèves des Beaux-Arts de Paris.

 
//DEVENIR//
9 mars – 8 juillet 2018 
Collège des Bernardins, Paris
Plus d’informations sur : www.collegedesbernardins.fr

Photographie : Le poids des couleurs, de 0 à 8 grammes (vert de cobalt) – © Alban Denuit




A lire aussi :