16/07/2014 - 20/07/2014

 

En choisissant Enercoop comme fournisseur d’électricité pour son site de concerts la commune de Mèze (34140), permet au Festival de Thau devient le premier festival d’ampleur nationale à utiliser une électricité 100 % renouvelable, en faisant appel à des producteurs d’énergie locaux réunis dans la coopérative régionale.

La Ville de Mèze marque son intérêt pour une alternative énergétique, ainsi le festival conforte sa place de pionnier en Languedoc-Roussillon comme événement responsable en parallèle des dispositifs de sensibilisation déjà proposés, et de son engagement dans le processus de certification de la norme ISO 20121.

Enercoop compte, dans la région, une quinzaine de producteurs et fait émerger une dizaine de projets de production qui seront financés par les citoyens et collectivités. Ce maillage permet d’injecter dans le réseau public des énergies solaires, éoliennes et hydroélectriques pour ses usagers, ce qui garantit un développement économique local basé sur des énergies renouvelables respectueuses de l’environnement. Le Conseil Régional a identifié la coopérative comme un acteur naturel de la Transition Énergétique Citoyenne, en témoignent l’entrée au capital en février et la mise en place d’un appel à projets Citoyens en juin.

 

Le projet

- Les artistes qui racontent le Monde sont au cœur de notre projet, parce que la musique est un élément identitaire qui reflète la diversité et la richesse des cultures. Le territoire de Thau est notre scène : grandiose, fragile et unique. Il recèle par ailleurs des trésors humains, j’entends par là des hommes et des femmes porteurs d’initiatives et de savoir-faire qu’il nous importe de valoriser auprès de tous les publics. Le festival, qui a accueilli près de 10.000 personnes sur l’édition 2013 reste notre activité principale. Mais l’action culturelle se développe régulièrement sur l’année avec les Automnales en novembre, et des concerts co-réalisés avec la ville de Mèze.

Depuis 2006, l’association conduit des propositions de sensibilisation liées au développement durable, qui irriguent l’ensemble du projet. Elles se traduisent par la mise en place d’actions concrètes sur les axes économique, social et environnemental. Grâce au soutien de la Région Languedoc-Roussillon, de l’ADEME, de la Caisse d’Epargne Languedoc-Roussillon et de l’entreprise Biotope, l’association s’est engagée dans la norme ISO 20121 de management responsable des événements, avec un objectif de certification en juillet 2015.

2014 est aussi le début d’une nouvelle aventure, celle du SiLO : un outil coopératif de travail, de recherche, d’expérimentation, de création artistique et de rencontres conviviales et enrichissantes entre des artistes, professionnels, et citoyens pour les musiques du monde et traditionnelles. Face au délitement du lien social annoncé et autres mauvaises nouvelles, nous vous proposons de nouveaux rendez-vous, nés d’enrichissantes collaborations avec d’autres acteurs culturels conscients de l’importance de la création artistique.

La résignation n’est pas de mise  ! Il est encore possible de s’enrichir de diverses rencontres, de vivre des aventures collectives, de lier et irriguer les territoires. Certaines valeurs que nous pensions tombées en désuétude sont plus que jamais d’actualité… -

 

Monique Teyssier, Présidente du festival de Thau.

 

Pour plus d’informations et pour voir la programmation : cliquez-ici




A lire aussi :