26/08/2016 - 02/11/2016

 

M.I.U. ANTARCTICA WORLD PASSPORT – MOBILE DELIVERY BUREAU | LA LITTORALE #6 

26 août 2016 – 02 novembre 2016 // Anglet, France, Exposition de groupe

 

Sous le commissariat de Paul Ardenne, la sixième Biennale d’art contemporain d’Anglet, La Littorale #6, propose un parcours de plein air constitué d’œuvres monumentales installées dans des espaces emblématiques : La Barre, le parc écologique Izadia, le front de mer, ainsi que La Chambre d’Amour.

La Littorale s’interroge sur les tensions dont les rivages maritimes font aujourd’hui l’objet, de manière concrète comme métaphorique. Elle est envisagée comme un « théâtre de contradictions ».  L’exposition met en scène des œuvres renvoyant tant à la société heureuse que suggère l’univers balnéaire qu’à l’actualité, malheureuse celle-là, que sous-tend aujourd’hui la notion du littoral, envisagé comme frontière physique mais plus encore politique.

Dans ce contexte, Lucy + Jorge Orta présente une œuvre monumentale spécialement commanditée pour la biennale : M.I.U.  Antarctica World Passport, Mobile Delivery Bureau. Un ancien véhicule de l’armée, transformé et équipé d’objets et matériaux de survie (civières, lits de camps, bouées, bidons…), évoque symboliquement une « Unité d’Intervention Mobile » qui pourrait intervenir en situation d’urgence en offrant hébergement, eau et nourriture. Développés depuis une dizaine d’années, ces modules destinés à faciliter l’autonomie et la mobilité des personnes sont également un moyen d’engager un dialogue et une interaction avec la communauté où l’œuvre est présentée.

Installée sur la plage de La Barre au nord d’Anglet, elle évoque les mouvements migratoires liés aussi bien au dérèglement climatique qu’aux conflits qui sévissent dans de nombreux pays. Un bureau de délivrance de passeport international Antarctique, le plus important réalisé à ce jour, en fait également partie intégrante. L’Antarctique, un continent de partage dédié à la science, la préservation des ressources naturelles et la biodiversité, représente pour les artistes un symbole puissant, une utopie d’un monde sans frontières. Le Passeport International Antarctique a mobilisé à ce jour plus de 50 000 citoyens du monde non seulement à protéger l’Antarctique, réserve naturelle de 70 % de l’eau douce planétaire, mais également à lutter contre le réchauffement climatique et pour la paix.

 

LUCY + JORGE ORTA :

Lucy et Jorge Orta créent le Studio Orta en 1992. L’objectif de cette structure est à la fois esthétique et pratique : mettre en œuvre un type spécifique de design connu sous le nom de « design d’urgence », de finalité humanitaire.
Du Studio Orta, depuis un quart de siècle, sortent des réalisations contextuelles toutes distinguées par leur pureté formelle combinée à un constant principe d’utilité. Des tentes pour sans-abri, des véhicules pour nomades, des systèmes de captation, de transport et distribution d’eau à bas coût pour populations déshéritées… Cet ensemble d’objets usefull vise le « soin », dans une perspective qui fait de la création artistique non une simple offre de beauté ou d’images en vue de la contemplation mais, dans le but d’activer la prise de conscience, un acte de solidarité humaine. Ce souci solidaire, chez les Orta, s’exprime jusque dans l’organisation d’événements autour de questions sensibles sur le plan humanitaire ou écologique – ainsi de Drinkwater, en rapport avec la problématique sociopolitique de l’eau potable, en 2006.

 

Informations pratiques :

Du 26 aout au 2 novembre 2016

La Littorale #6 – sixième Biennale d’art contemporain d’Anglet

Le site de l’exposition de Lucy & Jorge Orta : Plage de la Barre, Anglet, France

Site web : www.lalittorale.anglet.fr




A lire aussi :