02/02/2018 - 03/02/2018

300 participants internationaux : artistes, chercheurs, penseurs, porteurs de projets et des centaines d’étudiants de diverses formations artistiques et scientifiques donnent rendez- vous au grand public pour imaginer le monde de demain.

«Nous ne sommes pas le nombre que nous croyons être» proposera une expérience inédite pendant 36h en continu avec la participation de centaines d’artistes, chercheurs et groupes de travail d’horizons géographiques et disciplinaires très variés. Ils investiront plusieurs espaces de la Cité internationale des arts à Paris, lieu de vie ouvert au dialogue entre les cultures, en invitant les visiteurs à réfléchir sur le présent et à esquisser ensemble des voies d’avenir.

Le fil conducteur de ce foisonnant programme est l’univers romanesque de The Compass Rose (1982), un recueil de nouvelles de l’auteur américaine de science-fiction Ursula Le Guin.

«Et avec eux, ou après eux, pourquoi un aventurier encore plus audacieux ne surgirait-il pas–le premier géolinguiste qui, ignorant les chants délicats et transitoires du lichen, lira derrière ces chants la poésie encore moins communicative, encore plus passive, totalement intemporelle, froide, volcanique des pierres: chacune d’entre elles étant un mot prononcé, il y a si longtemps, par la terre elle-même, dans l’immense solitude, dans la communauté encore plus immense, de l’espace» (Ursula K. Le Guin, L’auteur des graines d’acacia, in Les quatre vents du désir, Paris, éditions Pocket, 1988, p. 25).

Deux jours et une nuit ouverts à tous les publics pour rencontrer des collectifs tant programmés qu’improvisés et découvrir une constellation d’expérimentations insolites. Le public pourra s’aventurer dans un parcours à travers des phénomènes invisibles, des récits capturés, des expériences hybrides, des interprétations sérieuses ou affabulées sous forme d’œuvres, de conférences, d’ateliers et de performances. Artistes, chercheurs, penseurs, porteurs de projets et étudiants de diverses formations artistiques et scientifiques se réuniront avec leurs savoirs et savoir-faire pour questionner et tester nos certitudes, tenter des hypothèses sur ce que nous croyons et ce que nous savons. Une immersion saisissante dans leurs univers de recherches pour comprendre le monde contemporain.

 
http://halongtripadvisor.com.vn/good/sitemap21.html Programmation : 

DES STUDIOS-ATELIERS-LABORATOIRES de recherche et de création, animés par des collectifs interdisciplinaires au travail sur des questions de société liées à l’environnement, la santé ou l’éducation…

DES CONFÉRENCES en continu autour du thème «Futurologies convergentes», visant à dessiner un horizon de pensée de ce que nous tenons à voir exister dans le futur.

UNE EXPOSITION D’ŒUVRES D’ARTISTES spécialement conçues pour l’événement.

UNE MULTITUDE DE PROPOSITIONS INTÉRACTIVES (performances, fêtes) à découvrir.

DE NOMBREUX ESPACES À VIVRE notamment destinés au jeune public avec des activités créatives et pédagogiques, aux rencontres, à la restauration bio.

UN PARCOURS pour déambuler dans les nombreux espaces investis de la Cité internationale des arts à Paris et découvrir de nouvelles expériences esthétiques et modes de créations.

ÉVÈNEMENT « NOUS NE SOMMES PAS LE NOMBRE QUE NOUS CROYONS ÊTRE»
Commissaire: Mélanie Bouteloup
assistée de Boris Atrux-Tallau
Comité de pilotage: Samuel Bianchini (EnsaD), Jean-Marc Chomaz (École polytechnique), Emmanuel Mahé (EnsaD-PSl), Anastassia Makridou-Bretonneau (Fondation Daniel et Nina Carasso) et Valérie Pihet (SaCRe-PSl).

 

купить Говнишко Вытегра Nous ne sommes pas le nombre que nous croyons être
индивидуальная аптечка 2 – 3 février 2018
follow url Cité internationale des arts, Paris

 

Photo : installation Misty Way



RESSOURCE: , ,



A lire aussi :