Crédit image : Thierry Boutonnier, Les objectifs de production, 2012

сколько дней спермики живут в женском организме  

http://cibican.org/tech/vibori-rossiya-2016-rezultati.html выборы россия 2016 результаты LE LABORATOIRE DE LA CULTURE DURABLE

Afin d’expérimenter et de mettre en pratique une approche culturelle de la transformation des territoires pour la transition écologique et l’adaptation au changement climatique, COAL déploie le Laboratoire de la culture durable, un programme de collaboration entre les sciences humaines, les sciences de la nature et les arts.

Le LAB s’est donné comme première mission d’explorer les thématiques cruciales de la durabilité par la convergence des disciplines en imaginant un travail collaboratif. Pour ce faire, il a été pensé comme un outil pour interroger et partager les conditions de construction des savoirs, tant esthétiques, académiques que techniques, à travers des expérimentations conduites par des artistes et des scientifiques de la nature et des sciences humaines sur des terrains d’innovation. Ensemble, ils mènent des recherches-actions et conçoivent des productions communes : expositions, ateliers, rencontres, publications et formations ayant vocation à nourrir un dynamique politique et collective à l’échelle des territoires.

Cette initiative, impliquant de nombreux partenaires culturels et instituts de recherche, est soutenue par le Ministère de l’écologie, dans le cadre du Plan National d’Adaptation au Changement Climatique, le ministère de la Culture et de la Communication, l’Union Européenne, le réseau Imagine2020 et la Fondation Carasso.

 

http://wikicolleges.com/tech/glina-instruktsiya-po-primeneniyu.html глина инструкция по применению LE LAB#2 « LA TABLE ET LE TERRITOIRE »

Crédit image : Thierry Boutonnier, Les objectifs de production, 2012

Né d’une première année de recherche-action en Essonne sur les sols, le LAB prend son essor en 2016-2018 avec le LAB#2 « La table et le territoire ». Ce projet, dont la direction artistique et scientifique est assurée conjointement par l’association COAL et le laboratoire du CNRS LADYSS, et en partenariat avec l’ENS Paris, l’ENS Lyon et l’INRA Lyon, se penche sur la question des relations entre alimentation et territoire dans un contexte de nécessaire adaptation au changement climatique.

Les différentes actions proposées sont : trois expérimentations de terrain, la réalisation d’un catalogue raisonné de propositions concrètes d’artistes plasticiens et designers pour une alimentation durable, des conférences et un colloque pour approfondir et partager les problématiques rencontrées, la production d’un support de formation et d’un festival multi-sites à l’horizon 2018.

Trois équipes de recherche-création auront à coeur de proposer, sur trois territoires sélectionnés, parmi lesquels l’Île-de-France et Lyon Métropole, des expérimentations et présentations de solutions pour l’avenir.

 

проект история района LE THEME

причина смерти круга Élément majeur de notre culture mais aussi de nos impacts environnementaux et sociaux, notre alimentation structure nos territoires. Elle pose aujourd’hui 3 questions principales pour faire évoluer notre culture en cohérence avec les enjeux contemporains :
- le décalage entre une culture gastronomique de « terroir » et une réalité de production alimentaire aujourd’hui déconnectée du territoire ;
- une alimentation de « plaisir » trop carnée, trop riche, génératrice de gâchis qui ne tient compte ni des cycles alimentaires dans lesquels elle s’inscrivait (réutilisation des restes, etc.) ni des besoins actuels d’une population plus sédentaire, vieillissante et vivant dans un monde plus contraint en ressources (impact des protéines animales, concurrence sur les matières premières agricoles, etc.) ;
- et enfin la nécessité de se projeter dans un futur où le changement climatique va rebattre les cartes des productions agricoles renforçant le décalage entre une culture alimentaire héritée du XIXe siècle principalement et une réalité du territoire en évolution.

Autant de sujets qu’interrogent les artistes et qu’étudient les scientifiques de la nature comme des sciences humaines. Dès lors, il ne s’agit pas de s’arrêter aux constats, mais bien d’imaginer des alternatives.

 

 

Le Laboratoire de la culture durable
contact@projetcoal.fr



A lire aussi :