https://xiramaserat.ru/moskva-moskvoreche-saburovo.html

Краснокамск Suzanne Husky est franco-américaine. Marquée par sa double culture, son travail s’apparente à une forme d’anthropologie qui interroge avec ironie et perplexité nos pratiques, nos moeurs, notre habitat, notre environnement. Les problèmes liés à l’exploitation des ressources naturelles, à l’utilisation des paysages et à la globalisation constituent la toile de fond de sa pratique. Avec Stephanie Sagot, elle dirige “Le Nouveau Ministère de l’Agriculture”, une collaboration artistique à but subversif qui s’immisce à l’intersection du neo-libéralisme et de l’agrobusiness.

Parmi ses importantes réalisations, on compte Modernes vies sauvages, une observation respectueuse des personnes qui, motivées par de véritables choix philosophiques et politiques de décroissance économique, opèrent un “retour aux sources” et vivent dans les bois. Dans Eco-Heroes elle documente les individus qui ont fait le choix de se réapproprier l’espace urbain pour y insérer des systèmes viables (bien qu’ils soient illégaux) : recycler les eaux usées, transformer les trottoirs en potagers, fabriquer des machine à laver à pédales etc.

Suzanne Husky a exposé son travail dans de nombreuses institutions telles que le Southern Exposure, le Yerba Buena Center for the Arts et le De Young Museum de San Francisco, le New York World Financial Center et le Headland Center for the Arts en Californie.

Exemples d’oeuvres

Le NUGGET Show : Suzanne Husky et Stéphanie Sagot se font les présentatrices d’une émission d’anima-information dédiée aux poulets broadcastée depuis La Panacée (jingle+ cris + applaudissements). Assemblage dynamique de vidéos, histoires et images chassées (collectionnées, récoltées) en ligne, et projetées dans le studio, le poulet sera abordé sous les nombreux angles qui façonnent la vie humaine. Accidents industriels, présence de poulets dans le cinéma, prouesses génétiques, cet oiseau qui accompagne l’homme depuis des millénaires est omniprésent dans tous les aspects de la vie humaine. Du poulet qui est allé sur la lune avec Neil Armstrong au camion de poulets où suffoquent des réfugiés, cette émission proposera une perspective qui remet une forme d’attention là où il n’y en a plus.  Le poulet a été choisi dans le contexte de cette invitation par La panacée car sa vie est entièrement cadrée par la machine, une forme d’objectivation techno scientifique qui défie notre humanité.

Jardin à la française sauvage : La prairie du Domaine de Chamarande fut un jardin à la française, ponctué de compositions végétales et de jeux d’eau. Suzanne Husky fait écho à ce jardin disparu en réalisant un gigantesque labyrinthe botanique. Mais, cette fois, ses choix sont dictés par les besoins de la terre, le cycle du vivant et la relation des espèces avec leur environnement : usage du labour naturel, compost urbain pour une fertilisation naturelle du terrain, puis plantations réalisées selon les besoins des oiseaux et des insectes. Un mélange de variétés produisant de nombreuses graines fournira une source d’alimentation aux oiseaux granivores, tout au long de l’automne et de l’hiver. Un mélange mellifère destiné aux grands espaces fleurissant l’été constituera une alimentation idéale pour les abeilles domestiques. Le tout favorisant le brassage génétique et la diversité biologique du site. En travaillant avec le vivant, ce jardin s’oppose à la nécronomie (économie basée sur la mort) de notre temps. Cette création unique amène également le visiteur à réfléchir à ses impacts sur l’environnement, car il cache en son cœur un jardin du futur, celui qui, à cause du changement climatique, sera composé de plantes adaptées au climat de demain.

Suzanne Husky
https://www.suzannehusky.com/



A lire aussi :