Beuys’ Acorns 

“Verwaldung. Cela sous-entend de faire du monde une grande forêt, de bâtir les villes et les environnements comme des forêts“ Joseph Beuys in America, 1982

En 2007, Ackroyd & Harvey ont ramassé et fait germer une centaine de glands provenant des 7000 chênes plantés par Joseph Beuys. Ils ont donné naissance à 250 jeunes arbres. Leur projet est de soigner ces descendants avec ténacité et d’embrasser la déclaration de Beuys selon laquelle les cités et les villes devrait être “comme des forêts”.

Les sciences émergentes montrent combien les forêts sont cruciales pour la santé des villes à long terme : une augmentation de 10% de la couverture arboricole peut maintenir l’augmentation des températures en dessous de 4°C et rendre les villes invulnérables au changement climatique jusqu’en 2080. Les artistes collaborent au projet arbres du Dr Roland Ennos de l’université de Manchester et à l’ECI d’Oxford à Wytham Woods.

Beuys’ Acorns agit comme un catalyseur, générant une série d’interfaces publiques autour de ces jeunes arbres, animées par des artistes, des scientifiques, des avocats, des architectes et des écrivains qui révélent l’interdépendance fondamentale qui nous unit au monde naturel. C’est un levier pour les sciences emergentes et une tentative d’influencer de manière significative les politiques environnementales. Quand les arbres seront plus matures, les artistes envisagent des plantations massives dans deux villes anglaises particulièrement pauvres en arbre. Esthétiquement, il s’agit d’un appel à couvrir nos villes d’arbres et de plantes, afin de nous préparer à un futur incertain. Au lieu de 7000 arbres, les artistes appellent à en planter 7 millions à travers les villes d’Angleterre et d’Europe.

 Site Internet des artistes : www.ackroydandharvey.com


RESSOURCE:



A lire aussi :