(c) Julie Boileau

 

http://fleischermeister.eu/discusion/avtomagnitola-jvc-kd-dv7307-chema-podkyucheniya.html Qui est Julie Boileau ?

сигнализация gsm smart Julie Boileau, est une artiste photographe française, actuellement enseignante à l’École Européenne de l’Image d’Angoulême. Sa démarche artistique propose d’e http://www.xn----7sbaabxvhlwt2aj.xn--p1ai/disqusion/33.html ntrevoir l’écologie comme mode de vie et la Terre comme un espace global et inspirant.

Depuis cinq ans elle parcourt la France pour photographier les forêts occidentales et réalise les portraits de personnes engagées pour la planète.

En 2015, à l’occasion de la COP21, elle participe aux rencontres « Place to B » pour réinventer le récit autour du climat et cultiver de nouveaux imaginaires.
Elle prend part également au projet labellisé COP21:  »Le portrait, le visage, le citoyen » en réalisant une série de portraits.

http://www.snauwaertgeert.be/content/gde-rastet-kubishka.html Le projet « Amazonie – Vues d’ensemble »

Julie Boileau est aujourd’hui engagée auprès de l’ click association A.r.b.r.e.s elle contribue régulièrement à l’organisation d’événements autour de la reconnaissance des arbres comme êtres vivants à protéger. Faire de l’Amazonie son nouveau territoire artistique est la suite logique de son travail engagé sur la représentation de la Forêt.

source link Son projet « Amazonie- Vues d’ensemble » sera une http://manu-v.com/disqus/67-cherez-skolko-mozhno-vosstanovitsya-v-institute.html через сколько можно восстановиться в институте série de photographies réalisées au sein de la plus grande forêt tropicale du monde, souvent désignée comme le « poumon de la Terre ».

enter Le texte de la série « Amazonie, vues d’ensemble« :

«Je cherche des formes à mon cri», dit souvent Frans Krajcberg. Artiste et grand défenseur de la nature, il est aussi le co-auteur du Manifeste du Rio Negro qui inspire chaque jour un peu plus mon mouvement. À mon tour, mes photographies n’ont eu de sens que le jour où j’y ai vu la forêt.
Amazonie – Vues d’ensemble sera une série de photographies réalisées au sein de la plus grande forêt tropicale dumonde, souvent désignée comme le «poumon de la Terre».
Mais dépassons ce symbole, et surmontons le message paralysant de la forêt hostile à la civilisation.
Regardons-la ! Accueillons-la ! La forêt amazonienne est un quotidien pour certains et une réalité pour tous.
Habitée depuis bien longtemps, elle est le lieu d’une diversité naturelle unique, renversante, indispensable à notre santé mentale et physique.
En son sein une multitude d’éléments du vivant qui, à première vue peuvent paraitre différents et désordonnés, contribuent à un ensemble d’une stabilité sans égale.
Au travers de ma photographie la forêt amazonienne dévoilera sa puissance caractéristique, faisant écho aux croyances animistes des peuples autochtones : sa GLOBALITÉ.
Mes photographies argentiques seront de grandes fenêtres, proposant de regarder la Terre plutôt que le ciel, de s’accoutumer à l’exubérance des végétaux, à leur variabilité, plutôt qu’à nos jardins sculptés aux mille chemins.
J’aurai ainsi l’audace d’approcher le temps, la globalité de cet écosystème sans limites.
L’Amazonie étudiée et les amazoniens seront la-bàs, mes inspirations les plus fortes. Je suivrai des scientifiques, puis les guides forestiers et installerai mon appareil au sein des arbres pour capter la «vie pure» et esthétique de ce paysage intégral qui désoriente. « 

see url

Pourquoi le crowdfunding ? 

Julie Boileau compte partir le 18 juillet 2017 en Amazonie.

Afin de pouvoir mener à bien cet ambitieux projet personnel, l’artiste sollicite les citoyens intéressés par son projet ! Elle doit encore récolter près de 2500 euros sur les 5000 euros dont elle a besoin.

La moitié de cette contribution financière passerait par le développement des photographies et le tirage des lectures. Vous pourrez voir ci-dessous à quoi va servir le financement de son projet.

Pour participer financièrement au projet :  fr.ulule.com

 

 

 

L’oeuvre de Land art : le ruban Ensemble

En contribuant au financement de son projet, Julie Boileau réalisera durant la première partie de son aventure en Amazonie, une oeuvre in situ sur laquelle seront annotés les noms de ceux qui y ont participé ! Elle symbolisera ainsi  » notre intérêt commun pour cet écosystème de la plus haute importance ».

Le parcours du projet de Julie Boileau : 

Travail sur la forêt amazonienne en Guyane.
Parc Amazonien de Guyane – Station des Nouragues – Saül - avec les scientifiques de l’IRD et les guides du Parc.
> 12 jours

Travail sur la forêt amazonienne au Brésil autour de Manaus. 
Puis navigation sur l’Amazone jusqu’à Iquitos. Travail sur la ripisylve.
> 22 jours

Travail sur la forêt amazonienne au Pérou.
Inti Eco Lodge (région d’Iquitos).
> 18 jours

LA CONTINUITÉ DU PROJET

Pendant :

Vous pourrez suivre l’aventure de Julie Boileau sur  www.amazonievuesdensemble.com

Et après ? :

Une première exposition à l’Espace Krajcberg à Paris.

L’espace Krajcberg est un lieu agréable et original dédié à cet artiste qui m’a beaucoup inspiré pour ce projet : Frans Krajcberg. Aujourd’hui, l’espace accueille des expositions en lien avec l’Amazonie et sa mise en valeur.

Un beau-livre aux éditions Muséo

Muséo Éditions a publié dernièrement les livres de Francis Hallé dont  « 50 ans d’explorations et d’études botaniques en forêt tropicale » (Prix du plus beau livre de l’année, catégorie Livre Responsable) ».

Crowdfunding : Amazonies vues d’ensemble, projet de Julie Boileau

Pour en savoir plus sur le projet et participer à son financement, nous vous invitons à cliquer sur ce lien :  fr.ulule.com

Pour rappel, vous pouvez suivre le projet de Julie Boileau ici :    amazonievuesdensemble.format.com




A lire aussi :