Dossiers > Vidéos & podcasts
La Fondation invite artistes plasticiens, écrivains, philosophes, scientifiques sous un format de conversation en ligne. Ces échanges privilégiés invitent à questionner le monde actuel face à la crise sanitaire et écologique.
– Quel engagement, quelle responsabilité pour le créateur et le théoricien face à cette crise ?
– Comment impacte-elle les pratiques artistiques et d’écritures ?
– Quelle nouvelle façon de produire et diffuser l’art quand la rencontre avec le public devient immatérielle ?
– Quelle vision, quel élan collectif pour réinventer le monde de demain?
Jeudi 7 janvier 2021

 

Invités : Jean-Pierre Goux, ingénieur et écrivain, président de l’Institut des Futurs souhaitables & Fabien Léaustic, artiste-chercheur. Conversation modérée par Nathalie Guiot.

 

Thèmes : L’éco-conception dans la pratique artistique / Le vivant comme matériau de création / « The Overview effect » / Les conséquences du Greenwashing / Le cycle de vie du matériau / Que signifie un élément bio-sourcé ? / Le Choc esthétique ou comment la beauté peut se mettre au service d’une écologie du sensible ? / Enjeu de l’entrepreneuriat dans l’écologie avec une vision à long terme / Innovation de rupture (prendre le futur comme point d’appui pour libérer le présent)


Références bibliographiques citées 

Baptiste MorizotManière d’être vivant, Actes Sud, 2020
Christian BobinLe Plâtrier siffleur, Éditions Poesis, 2018
Émilie HacheCe à quoi nous tenons : propositions pour une écologique pragmatique, Éditions La Découverte, 2011

 

Jean-Pierre GOUX

Né à Nice en 1973, vit et travaille à Paris. Jean-Pierre Goux est mathématicien, ingénieur et écrivain, spécialiste des questions environnementales et énergétiques. Il développe depuis plus de 20 ans de nouveaux récits face aux enjeux contemporains, à travers des vidéos reproduisant l’Overview effect, le sentiment d’unité et d’amour éprouvé pour notre planète par les astronautes. Auteur du thriller écologique Siècle Bleu (Editions La Mer Salée, 2018), ses projets immersifs ouvrent la voie vers une conscience planétaire collective et questionnent le statut de l’oeuvre. Ainsi, les récentes plateformes Blueturn et OneHome rendent accessibles à tous les images de la Terre vues depuis l’espace et répondent à l’urgence de s’émerveiller à nouveau pour envisager de futurs plus souhaitables.

 

Fabien LÉAUSTIC 

Né à Besançon en 1985, vit et travaille à Paris et Lons-le-Saunier (Jura). Diplômé de l’ENSAD et de l’EISTI (École Internationale des Sciences du Traitement de l’Information), Fabien Léaustic est un artiste-chercheur, doctorant au sein du programme SACRe (Sciences, Arts, Création). Sa pratique interroge les cycles de vie des matériaux, et superpose le geste artisanal aux mathématiques et hautes technologies. Il s’agit de penser l’éco-conception de l’oeuvre, de la production à la diffusion pour générer une pensée féconde et globale. Son installation La terre est-elle ronde ?, (CENTQUATRE, Paris, dans le cadre de la Biennale Némo, 2019), faite de boue de forage interroge ainsi notre rapport au vivant face aux forces telluriques en présence. Nominé pour le prix Révélations Emerige, (2017), son travail a été présenté au Palais de Tokyo, Casa de Velazquez Madrid, FRAC Franche-Comté, Fondation Vasarely Aix-en-Provence, Espace Pierre-Cardin Paris.

 




A lire aussi :