Que peut-on attendre de ces chroniques de la révolution culturelle ?

Chaque mois, je partage un billet d’humeur sur le lien entre art et environnement à travers des entretiens, des revues de projets innovants et des retours de publications françaises ou étrangères. L’accent est mis plus particulièrement sur la matière et les modes de production: nos modes de création.

 

Tu parles de révolution culturelle, tu peux nous expliquer ?

Pour moi les enjeux environnementaux nous affectent ici maintenant à l’échelle individuelle comme à l’échelle collective.
Cela a un impact sur notre vie et demande des solutions politiques et pratiques pour notre santé, notre éducation, nos sociétés.
En cela l’écologie est une révolution culturelle: cela nous demande une nouvelle façon de penser le monde et d’y agir.
L’art et la création sont une incroyable opportunité de penser et d’expérimenter le changement.
L’art peut aider l’écologie à créer le monde de demain et vice versa.

 

Un exemple concret ?

Pendant cinq ans j’ai co-fondé et dirigé La Réserve des arts.
La Réserve agit comme une plateforme de récupérations et de valorisation de rebuts pour fournir les professionnels de la création en matières.

C’est en partie inspiré de la théorie du Cradle to cradle ou plus communément appelé Upcycling qui propose que chaque chose que nous créons ait un cycle de vie infini. Ainsi le déchet n’existe plus, il est une ressource abondante et non toxique.

Le ré-emploi, le détournement sont l’intelligence propre des métiers créatifs. On peut aller encore plus loin…

 

Alors comment peut-on s’impliquer ?

S’informer fait partie d’un premier pas nécessaire et consistant pour avancer.
Pour cela le site de Ressource0.com est un espace accessible où partager, apprendre et créer du lien.
Pour ma part j’explore aujourd’hui la partie nouvelle technologie de l’écologie pour faire avancer ce qui me tient à coeur: le développement durable, la créativité et l’entrepreunariat social !

 

Jeanne Granger est co-fondatrice de La Réserve des arts, une plate-forme de récupération et d’Upcylcing à l’usage des artistes. Pour Jeanne Granger, l’écologie n’est pas une nouvelle tendance mais bien une révolution culturelle qui affecte autant nos usages individuels que nos habitudes collectives.
Après avoir développé et dirigé La Réserve des arts, Jeanne Granger accompagne sur le terrain les acteurs publics et privés dans leur stratégie environnementale en fournissant des solutions créatives et innovantes.

 

 

Pour la contacter: grangerjeannepro(at)gmail.com

 

 

 






A lire aussi :