La Société Française d’Ecologie et Evolution vous propose ce ‘regard’ en deux parties d’Anne Teyssèdre, écologue et médiatrice scientifique, sur les réponses des espèces et communautés écologiques aux changements globaux (R80a), avec un zoom sur la dynamique des communautés de mammifères (R80b).

click here Introduction

Déforestation, intensification de l’agriculture et de l’élevage, urbanisation, pollution et fragmentation des habitats, modification et dérégulation du climat, acidification des océans, pêche industrielle intensive et peu sélective, transports d’espèces entre provinces biogéographiques… Notre espèce en expansion exerce par ses multiples activités des pressions croissantes sur les écosystèmes de la Planète. Comment les espèces et communautés* écologiques réagissent-elles à ces pressions ? Peut-on prévoir peu ou prou leurs dynamiques ?

Etant donné la diversité des changements environnementaux d’origine humaine (ou ‘anthropique’) et la multiplicité des espèces actuelles, qui se comptent en millions, il s’agira ici d’identifier les principaux ressorts de l’adaptation des espèces et communautés* aux changements environnementaux, et de les prendre en compte pour comprendre et anticiper les dynamiques en cours.

Dans un premier temps, nous explorerons le ‘potentiel d’adaptation’ des espèces aux changements environnementaux, à l’échelle des individus et des populations, pour en comprendre les déterminants et anticiper dans leurs grandes lignes les réponses des espèces aux changements en cours. Puis, prenant en compte plus explicitement les interactions entre espèces et les contraintes imposées aux communautés* et réseaux écologiques* par les activités humaines, nous évoquerons brièvement la dynamique et l’évolution de ces communautés et réseaux, ainsi que les risques et enjeux associés.

 

Article édité par Anne Teyssèdre
Lire le Regard N°80

 

Crédit photo : Rhinocéros laineux ‘immortalisé’ par un artiste aurignacien, il y a environ 35000 ans, dans la grotte Chauvet © Bloody Libu




A lire aussi :