Un comité pluridisciplinaire de contributeurs, tous concernés par les passerelles entre l’art, l’écologie et le développement durable, veille sur l’actualité et nourrissent la plateforme de leur projets, points de vue et publications.

 

http://2prob.oi404.ru/disqusion/skolko-pitstsi-nuzhno-na-10-chelovek.html Jean-Christophe Aguas

Jean-Christophe Aguas est chargé du développerment chez Le Sommer Environnement, bureau d’études spécialisé dans le conseil en environnement appliqué au bâtiment et au cadre bâti. Cherchant à concilier création et innovation sociale, il a occupé différents postes au sein de la Ville de Paris de 2001 à 2011 à l’intersection du développement culturel et du développement territorial, notamment dans les secteurs de la Politique de la ville, de l’économie sociale et solidaire et du soutien à l’innovation. Cette attention portée aux questions de l’ingénierie territoriale l’ont conduit à s’intéresser plus précisément aux processus de fabrication de la ville durable et à ses enjeux transversaux.

 

http://appintour.com/disqus/93.html Claude d’Anthenaise

Claude d’Anthenaise est conservateur en chef du Musée de la chasse et de la nature et président de la Fondation de la Maison de la chasse et de la nature depuis 1998. Il était notamment commissaire de l’exposition Bêtes off au Centre des Monuments Nationaux en 2011. Ancien Inspecteur des Monuments historiques, il est auteur de nombreux ouvrages, articles et catalogues.

 

go here Nathalie Blanc

Nathalie Blanc est géographe et directrice de recherche au CNRS au LADYSS, Laboratoire Dynamiques sociales et recomposition des Espaces. Son apport à la recherche concerne le thème de la nature en ville et de l’esthétique environnementale. Entre 1999 et 2003, Elle a dirigé un programme sur la nature et le paysage en ville, « Des paysages pour vivre la ville de demain », pour le ministère de l’Écologie et du Développement durable. Depuis 2008, elle est co-responsable avec P. Clergeau du programme ANR, « Évaluation des trames vertes urbaines et élaboration de référentiels : une infrastructure entre esthétique et écologie pour une nouvelle urbanité ». Elle a également travaillé sur l’investissement habitant des milieux de vie entre 2003 et 2008.

 

go here David Buckland 

David Buckland est artiste et fondateur de Cape Farewell, une initiative aujourd’hui reconnu internationalement pour avoir apporté la premiere réponse culturelle au défi climatique. Grâce à un programme novateur d’explorations, de création et d’engagement du public, Cape Farewell exploite la puissance d’une approche émotionnelle et sensible en invitant les artistes à participer à l’enjeu le plus important de notre temps et à créer des métaphores et des récits capables de transposer l’impact du changement climatique à l’échelle humaine. En 10 ans, l’organisation anglaise a réuni 80 artistes et scientifiques dans une série d’expéditions marines en Arctique, dans les Andes, sur les îles écossaises, etc.

 

http://reliablecms.com/disqus/75-gde-nahoditsya-amazonka-v-kakoy-strane.html Jérôme Caviglia

Jérôme Caviglia est historien, spécialisé dans la valorisation des patrimoines, le développement durable et la communication. Il a fondé en 2004 le bureau d’études Atemia, spécialisé dans le conseil et la formation en développement durable auprès des collectivités, des institutions culturelles et des entreprises des secteurs loisirs, culture, tourisme et évènements. Il poursuit ses travaux de recherche sur les liens théoriques et opérationnels entre patrimoine et développement durable en tant que chercheur associé à l’Institut d’Etudes Régionales et des Patrimoines (Université de Saint-Etienne) et est chargé de cours dans plusieurs universités francophones.

 

go site Claudio Cravero

Claudio Cravero est commissaire d’exposition au PAV, Parco d’Arte Vivante en Italie. Ce Centre d’expérimentation pour l’art contemporain créée en 2003 à l’initiative de l’artiste Piero Gilardi dans une ancienne zone industrielle de Turin est à la fois un espace public dans une ville en transformation, un lieu d’exposition en plein air, un nouveau type de musée interactif, un espace de rencontre et un laboratoire d’expérience autour du dialogue entre l’art contemporain, la nature, les biotechnologies, l’écologie, le grand public et les artistes.

 

source url Christopher Crimes

Chistopher Crimes est depuis 2009 à la tête du Domaine d’O, un domaine de 24 hectares appartenant au conseil du Département de l’Hérault qui propose des activités artistiques dans ses espaces intérieurs et de plein air et qui fait aujourd’hui une institution pionnière et emblématique pour son intégration en terme de développement durable. Ancien directeur du Quai d’Angers et de la Filature, scène nationale de Mulhouse, Chistopher Crimes est fondateur du Programme Imagine2020, art et changement climatique.

 

http://www.puskapik.com/projects/telefon-panasonic-kx-tga710ru-instruktsiya.html Patrick Degeorges

Patrick Degeorges est en charge des stratégies et idées émergentes à la direction de l’eau et de la biodiversité au Ministère de l’écologie, du développement durable et de l’énergie. Professeur de philosophie, ses recherches portent sur la conservation de la biodiversité et l’adaptation au changement climatique: entre sciences, éthique et politique à l’ère de l’anthropocène.

 

click here Loic Fel

Loïc Fel est directeur du développement durable de l’agence BETC et co-fondateur de l’association COAL, art et le développement durable. Il a auparavant travaillé à la FNCUMA sur les problématiques rurales, puis à l’Institut National d’Histoire de l’Art sur architecture et environnement, l’ISR et la ville durable à CDC/Novethic, avant d’être consultant environnement au BIPE. Docteur en philosophie, sa thèse en épistémologie des sciences, publié aux éditions Champ Vallon sous le titre L’esthétique verte, portait sur l’écologie et l’esthétique environnementale.

 

http://btpol.com/disqus/bitvaza-istoriyu-skachat-torrent.html Fernando Garcia Dory

Fernando García-Pierre, artiste et agro-ecologiste, travaille entre Madrid, Berlin, et les montagnes du nord d’Espagne sur la relation entre culture et nature dans les contextes ruraux, intégrant les désirs et les attentes identitaires liées aux changements de société et au néo-pastoralisme. Il est fondateur de Inland-Campo Adentro, Espagne, un programme qui explore le rôle des territoires, la géopolitique, la culture et l’identité dans la relation ville-campagne de l’Espagne d’aujourd’hui. Il pilote le groupe de recherche Ecologies, new territory and contemporary cultural landscapes, au Centre d’art Matadero Madrid.

 

click here Lauranne Germond

Lauranne Germond est commissaire d’exposition et directrice de l’association COAL, art et développement durable qu’elle a co-fondé en 2008. Historienne de l’art, elle s’est spécialisée sur l’art en relation avec la nature et et l’écologie. Elle pilote depuis 2009 la direction artistique du Prix Coal et et environnement et depuis 2012 le commissariat des expositions et des résidences au Domaine de Chamarande. Elle a co-organisé en 2004, le Colloque « l’artiste comme partie prenante » à l’UNESCO. Elle a auparavant été associée et co-directrice de NUKE, le magazine de la génération polluée.

 

http://www.masteris.ru/uploaded/test-38-itogoviy-test-po-kursu-istoriya.html Jeanne Granger

Jeanne Granger est co-fondatrice de La Réserve des arts, une plate-forme de récupération et d’Upcylcing à l’usage des artistes. Pour Jeanne Granger, l’écologie n’est pas une nouvelle tendance mais bien une révolution culturelle qui affecte autant nos usages individuels que nos habitudes collectives.
Après avoir développé et dirigé La Réserve des arts, Jeanne Granger accompagne sur le terrain les acteurs publics et privés dans leur stratégie environnementale en fournissant des solutions créatives et innovantes. Pour ressource0.com elle enrichit le dossier de veille sur l’upcycling.

 

Sacha Kagan

Sacha Kagan est chercheur associé à l’Université Leuphana de Lunebourg et coordinateur du réseau Cultura 21 international. Cultura21 est un réseau transversal et translocal, lancé en 2007, qui se matérialise par une plateforme d’échanges et d’apprentissage mutuel en ligne. Outre une mailing list, une plateforme wiki, un web-magazine, un réseau Ning, un site internet avec forum, Cultura21 participent à de nombreux événements internationaux et a notamment lancé en 2010 son université d’été, ASSIST “The International Summer School of Arts and Sciences for Sustainability in Social Transformation”.

 

Emmanuelle Lagadec

Emmanuelle Lagadec est chef de la division Stratégie de développement durable, pour l’Agence d’écologie urbaine, direction des espaces verts de la Ville de Paris où elle a notamment initié le programme des Acteurs du Paris Durable. Elle a auparavant été secrétaire générale du Conseil de développement durable des Hauts-de-Seine et chargée de mission pour l’ARENE île de France.

 

Jacques Leenhardt

Philosophe et sociologue et directeur d’Études à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales de Paris, Jacques Leenhardt a été le fondateur du Crestet, Centre d’Art (Vaucluse, France), où furent développées des recherches sur les rapports entre l’art, la nature, l’environnement et le paysage. Il a été commissaire de plusieurs expositions mettant en scène les rapports art et nature (dont la fameuse exposition Villette Amazone, Parc de la Villette, 1995 ou plus récemment Arte fragil, resistencias 2009, rassemblant huit artistes français à Sao Paulo), Jacques Leenhardt a notamment publié Villette-Amazone chez Actes Sud en 1995.

 

Édith Liégey

Déléguée Générale au Développement durable à la Communauté d’Agglomération Perpignan Méditerranée, Edith Liégey assure la direction de l’Agenda 21 local, depuis sa création. Chercheur doctorante en éco-anthropologie de l’art contemporain au Muséum National d’Histoire Naturelle à Paris, sa thèse est co-dirigée par Donato Bergandi spécialiste de l’éthique de l’environnement et Michel Van Praët Professeur Fondateur de la Grande Galerie de l’Evolution, en partenariat avec la Fondation du Musée de la Chasse et de la Nature. Elle est fondatrice et rédactrice de la galerie Art et écologie www.jardin-eco-culture.com depuis 2010. Formatrice, ingénierie de direction et management de projet stratégique éco-responsable, elle a impulsé et conçu « L’art pour sensibiliser au développement durable » et a obtenu en 2007 le Prix «Cultivez vos territoires», en 2009 le Trophée Territoria de l’Observatoire National de l’innovation publique, la mention spéciale du Jury du Grand Prix national CB News des Collectivités territoriales.

 

Bénédicte Ramade

Bénédicte Ramade est historienne de l’art spécialisée en Histoire du paysage américain et sur les rapports entre Art, Nature et Culture. Elle complète actuellement à l’Université de Paris 1, un doctorat d’Esthétique sur l’efficience de l’Art Écologique américain depuis les années 1960. Elle collabore avec L’œil depuis novembre 1999. De 2003 à 2006, elle a coproduit pour France Culture, l’émission hebdomadaire « Ultracontemporain » dédiée à la création contemporaine. Depuis 2005, Bénédicte Ramade organise des commissariats d’exposition dont Acclimation à la Villa Arson, Centre d’art à Nice (2008) et Rehab, Fondation EDF (2011). Depuis 2007, Bénédicte Ramade a été nommée expert en arts visuels, attachée au pôle Résidences de Cultures France et auprès de la Région Centre.

 

Céline Roblot

Directrice des programmes et du développement de la Fondation GoodPlanet, Céline Roblot a collaboré à la mise en oeuvre de RESSOURCE pour sa version de lancement. Ancienne chargée de mission développement durable au Ministère de la Culture, Céline Roblot a co-piloté la conception de la stratégie ministérielle de développement durable 2011-2013 et animé le club développement durable des établissements du Ministère de la Culture. Elle a également dirigé le Bureau du Théâtre et de la Danse de l’Ambassade de France à Berlin jusqu’en 2009, et était auparavant responsable du développement du Théâtre Nanterre-Amandiers et maître de conférences à Sciences Po.

 

Anaïs Roesch

Anaïs Roesch est diplômée de l’Institut d’Etudes Politiques de Grenoble. Elle s’intéresse aux problématiques liées à  la culture et à l’écologie dans une perspective internationale et a notamment eu l’occasion de travailler en Amérique Latine – auprès du Ministère de la Culture et de l’UNESCO en Bolivie ou encore auprès des peuples autochtones au Chili. Elle cherche aujourd’hui à lier art et politique autour d’enjeux de société contemporains. Elle est actuellement chargée de développement d’actions de médiation hors-les-murs au Centre Pompidou.

 

Stefan Shankland

Artiste, à l’initiative de la démarche HQAC – haute qualité artistique et culturelle, Stefan Shankland conçoit et réalise des projets artistiques intégrés aux processus de transformation : transformations urbaines, processus industriels, mutations du territoire – autant de situations critiques dans lesquelles il est impliqué pour négocier les conditions d’une recherche-création intégrée au réel. Stefan Shankland dirige actuellement le projet TRANS305, prototype de la démarche HQAC intégré aux mutations urbaines de la zAC du Plateau à Ivry-sur-Seine.

 

Brad Tabas

Brad Tabas est professeur au Paris College of Art dans le département Critical Studies où il développe le programme Ecology + Art + Society.  Il a fait son B.A. à l’Université de Pennsylvanie et son M.A. et Ph.D. dans le département de littérature comparée à l’Université de New York.  Ses écrits et recherches sondent les rapportes entre l’art, la littérature, l’écologie, et la philosophie.

 

Stefan Vincent

Stefan Vincent est directeur de la 27è Région, laboratoire de transformation publique des Régions de France. Première initiative de ce type en France, la 27e Région explore de nouvelles façons d’améliorer la conception et la mise en oeuvre des politiques publiques. En partenariat avec les Régions, elle met en oeuvre des programmes de recherche-action, pour lesquels elle mobilise des méthodes issues des sciences humaines, du design de services et de l’innovation sociale. Initiée par l’Association des Régions de France, elle opère d’ores et déjà sur le terrain dans la moitié des régions.

 

Theresa von Wuthenau

Theresa von Wuthenau est coordinatrice du réseau européen Imagine 2020. Le réseau IMAGINE 2020, créé en 2010 s’étend à travers neuf pays européens et réunit onze institutions culturelles expérimentées. Son but est de mettre à profit son expertise et ses relations au sein du monde de l’art et au-delà pour exhorter le secteur culturel européen à s’engager et faire usage de son potentiel créatif en vue de conscientiser le grand public et de l’impliquer, à la fois en tant que spectateur et acteur. Il a également pour but de rechercher de nouvelles manières de produire et de présenter des œuvres et d’inciter l’ensemble du secteur culturel européen à intégrer les préoccupations climatiques dans sa pratique quotidienne.

 

Clément Willemin

Clément Willemin est paysagiste DPLG, il est fondateur associé et gérant de l’agence de paysage BASE, Bien Aménager Son Environnement. Il est également plasticien diplômé des arts appliqués de l’ENSAAMA Olivier de Serres. Il est co-fondateur de l’association Coal, Art et développement durbale.