La revue

FACETTES est un espace de collaboration, de débat et de recherche de la scène artistique transfrontalière franco-belge (Nord-Pas-de-Calais-Picardie, Wallonie et Bruxelles). Éditée par 50° nord réseau transfrontalier d’art contemporain, cette revue annuelle et gratuite examine les données et enjeux de la création contemporaine dans le champ des arts plastiques et visuels. Chaque numéro est l’occasion de s’interroger sur une thématique, de l’explorer sous différentes perspectives, de porter des regards croisés sur ce qui fait l’actualité de l’art.

FACETTES affirme l’exigence de son contenu dans la multiplicité des approches et des points de vue. Artistes, critiques d’art, commissaires, universitaires, jeunes chercheurs et autres acteurs du monde de l’art sur la scène eurorégionale et européenne, contribuent ainsi au développement de la revue.

Contributions recherchées

FOCUS – Textes critiques sur / entretiens avec des artistes du territoire frontalier franco-belge (Nord-Pas-de-Calais-Picardie, Wallonie et Bruxelles) ou y ayant exposé récemment et entretiens avec des professionnels de ce même territoire

CARTES BLANCHES – Créations plastiques à destination des artistes du territoire frontalier franco-belge (Nord-Pas-de-Calais-Picardie, Wallonie et Bruxelles)

DOSSIERS – Réflexion dépassant le cadre du territoire, essais, analyses critiques et mises en perspectives : politique culturelle, philosophie de l’art, histoire de l’art contemporain et des pratiques curatoriales…

 

Soumission – numéro deux

ENSEMBLE !

Nous souhaitons avec ce numéro mettre en lumière et analyser des modes de faire l’art contemporain ayant trait à des pratiques collectives ou collaboratives. Alors que perdure une représentation commune de l’artiste superstar – largement alimentée par la médiatisation d’un certain marché de l’art et de ses records financiers, l’idée de l’auteur singulier n’en finit pas d’être mise à mal par la scène émergente. Il ne s’agira pas de limiter notre exploration aux collectifs d’artistes, mais d’analyser plus largement les affinités plastiques et intellectuelles qui peuvent mener à des dialogues ou collaborations aux périmètres et à la visibilité variés. Les modalités coopératives de travail – indispensables mutualisations, échanges de bons procédés, partages d’informations et de réseau – décrivent un écosystème en résistance dans un contexte de politique culturelle frileuse – alors que les artistes sont déjà le dernier maillon de la chaîne. Ces besoins de faire et de penser ensemble débouchent également sur l’émergence de lieux de travail alternatifs à l’image des artist-run spaces, espaces émancipés des circuits institutionnels de l’art contemporain. Une nouvelle économie – propre aux structures autogérées, indépendantes, intégrant les circuits et les réseaux collaboratifs – voit ainsi le jour. Avec elle, de nouvelles configurations des dynamiques de travail, de production, de diffusion, de transmission et de médiation de l’art s’instaurent, mais aussi la possibilité d’élargir les actions et les échanges en présence d’autres publics et acteurs. On parle d’interdisciplinarité, de transversalité ou d’extra-disciplinarité, en raison des collaborations établies avec des professionnels d’autres domaines, comme les sciences et les technologies, l’architecture, le paysagisme et l’urbanisme, la philosophie, l’anthropologie, l’audiovisuel… Cela engage un retour critique à l’art, au-delà d’une diversification des actions et du renouvellement des pratiques artistiques. Pourquoi ces dynamiques semblent aujourd’hui primordiales ? Que produisent les ateliers partagés sur le travail des artistes ? Quel est le paysage transfrontalier des artist-run spaces ? Quel est l’impact de ces échanges et collaborations sur la création contemporaine ? Puisqu’il ne s’agit pas d’être exhaustif, souhaitons que ce nouveau numéro soit d’abord celui d’une énergie communicative.

FOCUS – pré-sélection Les auteur(e)s sont invité(e)s à proposer avant le 24 janvier 2016 leurs notes d’intention de 600 signes précisant la nature et l’objet du texte soumis. Afin de faciliter le travail de correction et d’édition, il est demandé aux auteur(e)s de joindre leurs coordonnées (adresse postale, téléphone, numéro de sécurité sociale et adresse électronique), un minimum de cinq visuels, ainsi qu’une courte biographie (200 signes maximum). Cette étape permettra au comité de rédaction de procéder à une première sélection sur le sujet traité et le style d’écriture. La décision du comité de rédaction sera adressée par mail courant février permettant aux auteur(e)s pré-sélectionné(e)s de poursuivre la rédaction de leurs textes (12.000 signes) pour un dépôt au 31 mars 2016. Le comité de rédaction se réserve la publication du texte final à sa lecture complète. 50° nord s’engage à verser à l’auteur(e) présentant un statut professionnel indépendant des droits d’un montant de 150 euros brut par texte publié sur présentation d’une facture et à lui remettre deux exemplaires du numéro.

CARTES BLANCHES Les artistes plasticiens du territoire frontalier franco-belge sont invités à soumettre avant le 31 mars 2016 une composition plastique originale libre. Cette contribution artistique devra tenir compte du format revue et se composera sous la forme de deux doubles pages quadri – format L17 x H24 cm + 5mm de fond perdu. Afin de faciliter le travail de correction et d’édition, il est demandé aux artistes de joindre leurs coordonnées (adresse postale, téléphone, adresse électronique, numéro de sécurité sociale et Siret/N° d’ordre MDA ou Agessa pour les artistes résidant en France), un book format pdf en basse définition et un curriculum vitae. 50° nord s’engage à verser à l’artiste présentant un statut professionnel des droits d’un montant de 150 euros brut par carte blanche publiée sur présentation d’une facture et à lui remettre deux exemplaires du numéro.

DOSSIER – pré-sélection Les auteur(e)s sont invité(e)s à proposer avant le 24 janvier 2016 un résumé de 600 signes précisant l’objet du texte soumis. Afin de faciliter le travail de correction et d’édition, il est demandé aux auteur(e)s de joindre leurs coordonnées (adresse postale, téléphone et adresse électronique), ainsi qu’une courte biographie (200 signes maximum). Cette étape permettra au comité de rédaction de procéder à une première sélection sur le sujet traité et le style d’écriture. La décision du comité de rédaction sera adressée par mail courant février permettant aux auteur(e)s pré-sélectionné(e)s de poursuivre la rédaction de leurs textes (30.000 signes) pour un dépôt au 30 avril 2016. Le comité de rédaction se réserve la publication du texte final à sa lecture complète. 50° nord s’engage à verser à l’auteur(e) présentant un statut professionnel indépendant des droits d’un montant de 400 euros brut par texte publié et à lui remettre deux exemplaires du numéro.

www.50degresnord.net/revue-facettes Contact Les contributions sont adressées aux dates indiquées à l’adresse suivante : contact@50degresnord.net



RESSOURCE:



A lire aussi :