(c) Dessin de Laurent Bonneau


« Et il foula la Terre avec légèreté »

Ce roman graphique de Mathilde Ramadier est un voyage poétique et contemplatif, basé sur la philosophie d’Arne Næss (1912-2009), fondateur, très populaire en Scandinavie, du mouvement de l’écologie profonde (Deep Ecology). Cette dernière est conçue en opposition avec celle qu’il considère comme étant “superficielle” – c’est-à-dire l’ensemble des mesures prises par les Occidentaux ayant pour seul but d’améliorer leur niveau de vie, sans reconsidérer de manière significative la place de la l’homme au sein de la nature.

Résumé

Ethan, jeune ingénieur forage pour une compagnie pétrolière multinationale, reçoit une proposition de poste dans les îles Lofoten, au nord de la Norvège.

Un gisement de pétrole y aurait été découvert, et une nouvelle plateforme pourrait y être érigée. Il quitte donc Paris pour Bodø, à 250 km au nord du cercle polaire, pour un premier voyage d’acclimatation, afin notamment de rencontrer des géophysiciens déjà sur place. Au contact de la population locale, Ethan va se trouver confronté aux risques que représente un tel projet…

Cette histoire est d’actualité, puisqu’un gisement de pétrole a bien été découvert au large des Lofoten, et que la population locale se mobilise. Les eaux de l’archipel sont riches en poissons, en raison des nombreux courants. Les îles Lofoten sont le premier port de pêche à la morue au monde. Nous souhaitons mettre en images la problématique liée aux énergies fossiles,tout en faisant découvrir Arne Næss, dont les travaux sont hélas peu connus en France.

___

« Et il foula la Terre avec légèreté », un récit de Mathilde Ramadier. Dessin et couleur de Laurent Bonneau
éditions Futuropolis
Parution en février 2017, 27 €

Plus d’informations sur l’auteur : mathilderamadier.com

 




A lire aussi :