Ce livre inclut une conversation exclusive avec l’anthropologue Tim Ingold sur l’origine des choses, et un disque vinyle avec des histoires collectionnées, racontées et mixées sur une musique de Sigurðarson. Comprenant une sélection inédite d’images, de dessins et d’écrits, ce livre enchantera les amateurs de détails, de mythes, de solitude, d’obscurité, de micro-histoire, de mémoire, de pierres, d’animaux et de surnaturel.

 

Mariant instinctivement les champs du design et de l’anthropologie, de la production industrielle et de l’artisanat, Brynjar Sigurðarson a élaboré une œuvre d’une grande richesse au cours des dernières cinq années. Son mode de travail pourrait être comparé à celui d’un chasseur : toujours à l’affût de l’inattendu, il ne forme qu’un avec le monde qu’il étudie.

 

Ce livre est la troisième publication d’une recherche intitulée Field Essays, sur le monde tactile du Design Thinking et Making, initiée en 2008 par Sophie Krier. Field Essays élabore régulièrement un projet éditorial, souvent accompagné d’expositions, de débats et d’ateliers pédagogiques.

le 12 février, vous êtes les bienvenu(e)s à l’Atelier Neerlandais, 3 rue de Lille, où j’organise une projection-table-ronde sur les coulisses du prochain numéro de Field Essays, avec Anne-Laïs Lemarchand (co-organisatrice de DDays), Stéphane Rennesson (anthropologue), ÉricandMarie (graphistes) et Eugénie delaRivière (designer et chercheur).
Pour tous les détails de cet évènement et pour réserver, cliquez ici

 

Voici les liens que vous pouvez partager:

La campagne:

http://www.kisskissbankbank.com/en/projects/field-essays-account-of-things-that-happened

La page facebook:

https://www.facebook.com/pages/Field-Essays/1504525183156755

Le twitter:

https://twitter.com/fieldessays




A lire aussi :