The Infinity Cube Lab

L’Infinity Burial Project est une proposition modeste d’alternative au traitement des corps Post mortem, qui promeut et facilite l’engagement individuel dans le processus de décomposition, une mise au défi du déni de la mort et de la dégradation environnementale inhérent aux pratiques Post mortem occidentales.

Ce projet repose sur le développement d’une variété de champignon unique, le Infinity Mushroom, qui décompose et élimine les toxines des tissus humains. Il propose un “kit” de décomposition, un costume funéraire équipé d’activateurs de décomposition et anime une association vouée à la promotion de la conscience et de l’acceptation de la mort et de la pratique de la «décompiculture» (culture des organismes agissant dans le processus de décomposition).

The Infinity Cube Lab est un module laboratoire développé pour la Station Spatiale Internationale dans le cadre de recherches scientifiques sur les effets et les potentiels de la microgravité. The infinity Cube Lab a pour but de tester la viabilité de l’Infinity Mushroom comme digesteur de biofilm et de tissus humain en microgravité et de constituer une solution à la question des déchets et des funérailles dans l’espace. Jae Rhim Lee propose l’installation d’un Infinity CubeLab à échelle humaine. Sa surface transparente est enduite de biofilm et de champignons.

Des capteurs de température et d’humidité, ainsi qu’une caméra permettent d’observer les activités et les interactions entre le biofilm et les champignons. un jeu de reflet projette les observateurs “à l’intérieur” du Cubelab, suggérant qu’ils seront eux aussi un jour digérés.

Née à en 1975, à Gwangju, Corée du Sud, Jae Rhim Lee vit et travaille dans le Massachusetts, USA.

 

Site Internet de Jae Rhim Lee : www.zonezerozerostudio.com




A lire aussi :