Dossiers > Vidéos

 

À partir de différentes matières plastique ou organiques, tel le sucre, l’artiste Vik Muniz crée des oeuvres d’art et des portraits tout en étant impliqué dans une démarche socioculturelle. Par le biais de ses créations, le plasticien américain met en scène des personnes issues de milieux modestes qui sont aussi les actifs participants de ces travaux.

En 2010, le film documentaire Waste Land, réalisé par Lucy Walker, suit pendant trois ans Vik Muniz dans la réalisation d’un projet artistique inédit en plein cœur de la plus vaste décharge du monde, Jardim Gramacho, située dans les faubourgs de Rio de Janeiro. L’artiste s’installe près de la décharge, et monte un projet participatif : les travailleurs de la décharge rapportent les ordures et les mettent en place. Une de ses installations sera présentée au Musée d’art moderne de Rio de Janeiro, en marge du sommet sur le climat Rio+20.

www.wastelandmovie.com

 



RESSOURCE:



A lire aussi :