03/03/2013 - 30/03/2013

 

En lien avec la rétrospective Jean Painlevé organisée en septembre 2011 au Muséum National d’Histoire Naturelle, le cycle « Sciences naturelles et cinéma : les pionniers » se déroulera du 03 au 30 mars 2013 au Muséum.

Il s’agit d’une proposition de Thierry Lefebvre, maître de conférences en sciences de l’information et de la communication (Université Paris Diderot), historien des médias, du cinéma et des sciences médicales.

 

Dimanche 3 mars – 15h30 

Dès ses débuts, le cinéma tente de révéler les aspects les plus méconnus des mondes animal et végétal.

- Le gros plan et la microcinématographie

Collection Gaumont Pathé Archives / Cinémathèque Française :

L’Escargot (Pathé, 1911)

La Puce (Pathé, 1913)

Coeur d’Axolotl (Pathé, 1913)

Circulation du sang dans les branchies d’une larve de Triton (Pathé, 1913)

- L’accéléré

Collection CNRS. Films de Jean Comandon, Direction des recherches scientifiques et industrielles et des inventions :

Essais de prises de vues de végétaux en accéléré : plantes en pot (1920),

Essais de prises de vues de végétaux en accéléré : le coucou (1921)

Germination de graines (Espace Albert Kahn, 1931).

- Le ralenti 

Collection de la Cinémathèque Française :

Chronophotographies d’Étienne-Jules Marey : Libellule en vol (1891), Tipule (1891), Insectes (1891-1892), Araignée d’eau (1892), Scorpion (1892), Coléoptère (1892).

Films de Lucien Bull : série sur l’Agrion puella (1904-1905), Vol de la grosse mouche bleue (1904-1905), Vol de la mouche ordinaire (1904-1905), Vol de l’abeille (1904-1905).

 

Dimanche 17 mars – 15h30 

Présence de l’homme : naturalistes, apiculteurs, botanistes, etc.

La série de films « Scientia » illustre les travaux de recherches en sciences naturelles dans les années 1910. Les films, brefs, montrent des prélèvements de spécimens et des expérimentations.

Série Eclair/Scientia, de Collection Marc Sandberg, Cinémathèque Robert Lynen

Le scorpion languedocien (1912)

Les vers marins (1912)

L’écrevisse (1912)

L’apiculture (1913)

La sensitive (1914)

Les plantes carnivores (1914)

 

Samedi 30 mars – 15h30 

La mouche entre émerveillement et répulsion. Insecte commun, la mouche a largement inspiré les premiers cinéastes.

Deux films de Jean Comandon, de Collection des Archives Française du Film, Pathé

De curieuses mouches : les Stratomydées (1917)

La mouche (1919)

Un film de Pierre Thévenard, de Collection de l’Institut du Cinéma Scientifique

Les aventures d’une mouche bleue (1954)

 

Informations pratiques 

Auditorium de la Grande Galerie de l’Évolution

36 rue Geoffroy Saint-Hilaire – 75005 Paris.

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles (120 places), tickets à retirer 15 minutes avant le début de la séance à l’accueil central de la Grande Galerie




A lire aussi :