27/09/2015 - 12/06/2016

 © Bae Bien-U

Né en Corée du Sud, l’artiste coréen Bae Bien-U photographie la nature coréenne : de grandes étendues de plaines balayées par le vent, des montagnes au contour estompé par la brume, des rivages à la blancheur écumeuse se noyant dans le ciel. Ses paysages sereins célèbrent l’harmonie du monde, l’osmose entre l’homme et la nature.

Accueilli à Chambord depuis le printemps 2014 en résidence au château, l’artiste a travaillé une nouvelle fois son rapport sacré à la nature. Fidèle à ses motifs d’élection, Bae Bien-U a répondu avec enthousiasme à l’invitation du Domaine à porter son regard singulier sur l’immense forêt qui entoure le monument.

Cette résidence au long cours a abouti à une grande exposition, première monographie de l’artiste dans une institution française, qui ouvre l’année croisée France-Corée, et dans laquelle il présente, en regard de la forêt de Chambord, de nouveaux clichés de la forêt de pins sacrée, nécropole des anciens rois de Corée, située au sud de la péninsule coréenne. Photographiant à chaque saison les arbres du Domaine, il apporte à la fois un regard esthétique et scientifique à cette exposition.

Le travail de Bae Bien-U se caractérise par ses vues panoramiques en noir et blanc, l’artiste parvient à faire vibrer la chair du monde, à insuffler une part de silence qui transforme le paysage en espace de méditation. Il réussit à figer sur papier toute la dramaturgie et la magie du lieu mythique et l’énergie vitale des arbres pour les restituer en méditations intenses.

 

Infos pratiques

Bae Bien-U, d’une forêt l’autre

Au Château de Chambord, 2ème étage
Manifestation organisée dans le cadre de l’Année France-Corée 2015-2016
Exposition du 27 septembre 2015 au 12 juin 2016 

L’artiste est représenté par la galerierx.com

 




A lire aussi :