Actualités >
13/08/2014 - 14/08/2014

 

Les rencontres des Résidences – Labo

Autour de l’écologie profonde d’Arne Naess, philosophe et alpiniste norvégien

 

Mathilde Ramadier est en résidence-labo à l’Atelier-Refuge du 9 au 20 août. Elle propose deux rendez-vous originaux pour partager et découvrir son travail. Mathilde Ramadier est scénariste de romans graphiques. Après des études de graphisme et diverses expériences professionnelles, elle étudie la philosophie à Paris VIII, puis obtient un master de philosophie contemporaine à L’École Nationale Supérieure. Aujourd’hui berlinoise, elle se consacre désormais pleinement à l’écriture…

Scénariste de bande dessinée, elle travaille en ce moment sur une fiction, à paraître en 2015 (Éditions Futuropolis), se passant en Norvège septentrionale, et traitant d’écologie. Il s’agit d’un voyage poétique et contemplatif, basé sur la philosophie d’Arne Næss (1912-2009), fondateur, très populaire en Scandinavie, du mouvement dit de “l’écologie profonde” (Deep Ecology).

 

13 août, 19h – Discussion en terrasse   »Qu’est-ce que l’écologie profonde ? ». Présentation de la pensée d’Arne Næss.

L’écologie profonde est conçue en opposition avec celle qu’il considère comme étant “superficielle” – c’est-à-dire l’ensemble des mesures prises par les gouvernements occidentaux ayant pour seul but d’améliorer le niveau de vie, sans reconsidérer profondément la place de la l’homme au sein de la nature. 

L’écologie profonde – dont le terme fut introduit en 1973 – a pour objectif le rejet de la vision de l’homme-au-sein-de-l’environnement en faveur d’un égalitarisme biosphérique, d’une vie plus humble, plus proche de la nature. Les intérêts de la Terre doivent parfois passer avant ceux de l’homme, sans pour autant que ce soit une négation radicale de l’humanisme.

L’œuvre d’Arne Næss – philosophe, alpiniste, écologiste, humaniste ayant vécu près d’un siècle – compte une trentaine de livres, plusieurs centaines d’articles, traduits en plus de six langues. Elle eut un succès majeur en Norvège, aux Etats-Unis et en Australie. Son œuvre est malheureusement peu connue en France, puisque peu traduite, notamment à cause de quelques opposants qui firent un amalgame entre l’écologie profonde et une forme « d’intégrisme vert ».

Rendez-vous mercredi 13 août à 19h à l’atelier-refuge, pour écouter Mathilde Ramadier à l’ombre des châtaigniers.

 

14 août, 12h30 Atelier d’écriture

À l’atelier-refuge, et face au paysage de la vallée, Mathilde propose de partager sa passion de l’écriture et son expérience du mot.
 L’atelier d’écriture est un moment de rencontre pour ceux qui aiment jouer avec les mots, ceux qui ont envie de s’essayer à l’écriture ; pour échanger autour de courts textes, libérer son imagination. L’atelier n’est pas un cours : ni de langue, ni de littérature. Aucune performance n’est à réaliser, on ne se juge pas, on n’apprend pas de techniques pour devenir écrivain. Il n’y a pas de règle, si ce n’est celle de se faire plaisir.
La séance dure environ 3 heures, et compte entre 6 et 12 participants. Des consignes simples et originales sont données pour stimuler la créativité. Il est possible de les appliquer, de les transformer, ou même de les transgresser. Chacun est libre de lire ses textes s’il le désire. Tout ce qui compte, c’est de se laisser aller !

Rendez-vous jeudi 14 août à 12h30 à l’atelier-refuge. Pique nique partagé. Participation libre à l’atelier d’écriture. Réservation obligatoire (places limitées) au 04 75 35 53 92 ou bonjourleslauzes(at)gmail.com.

 

Informations pratiques

Sur le sentier des Lauzes

Le Villard

07260 Saint-Mélany




A lire aussi :