Actualités >
08/11/2016 - 08/11/2016

 

Des architectes des pays nordiques viennent présenter différents projets autour du thème des logements sociaux et/ou de l’espace collectif. En abordant aussi bien les perspectives artistiques et architecturales que celles de l’innovation et du pragmatisme, les intervenants discutent de la manière dont ces projets ont été conçus sur le principe d’une démocratie participative pour créer un espace incluant et partagé par tous.

Programme :

Rosens röda matta* (Suède)
Avec l’implication d’un groupe de jeunes filles du quartier de Rosengård, la ville de Malmö a transformé un vieux parking en Rosens röda matta*, espace collectif consacré à des activités et des événements faits par et pour les jeunes. La ville a œuvré pour que les filles de cette banlieue occupent l’espace public aussi naturellement que les garçons, en recentrant le projet autour de leurs désirs et leurs besoins. Au-delà de la transformation physique d’un parking en espace commun, ce projet a vu naître une autre relation entre les participantes et leur banlieue. Ce qui était au départ un emploi pour l’été payé par la ville, s’est transformé en une réelle volonté de s’investir pour leur quartier.

* « Tapis rouge de la Roseraie » (Rosengård veut littéralement dire « la roseraie » en français)

Anders Dahlbäck, paysagiste et chef de projet, travaille depuis plusieurs années sur des projets de développement urbain, aussi bien en Suède qu’à l’étranger. Après quelques années en tant que consultant, il est engagé par la ville de Malmö pour créer son département interne de consultants d’innovation urbaine. En 2016, il quitte cette mission mais poursuit son travail dans le même domaine au sein de la toute nouvelle agence d’architectes et d’ingénieurs Berg&Dahl.

 

Mummokommuuni – La Colloc des Mamies (Finlande)
Un projet de cohabitation pour les personnes de +50 ans. Chacun a sa propre chambre et contrat de location, mais on partage la cuisine, la salle de bain et les espaces communs. L’espace est mieux et moins cher que si on habite seul. Quand les personnes commencent leurs vies en commun, elles sont entourées par un coach qui sera aussi là pour les aider à surmonter d’éventuelles difficultés.

Johanna Kerovuori est une architecte qui travaille comme porte-parole, investisseur et fondateur des communautés de logement en Finlande. Sa vocation est de réduire la solitude parmi les personnes âgées par l’instruction et l’information sur les différentes options d’une vie en communauté.

 

The People’s Park (Danemark)
The People’s Park a été développé par l’artiste Kenneth A. Balfelt en collaboration avec un groupe d’anthropologistes visuels, de sociologistes urbains et du groupe d’architectes Spektrum Architects ainsi que des habitants locaux et des partenaires. La commune de Copenhague en est l’autorité legale.
The People’s Park a une longue et belle histoire. Comme son nom l’indique c’est un parc créé par et pour le peuple. C’est par les moyens du savoir local que l’endroit et ses dynamiques, ses usagers et ses habitants et leurs souhaits pour The People’s Park peuvent être compris. Le projet est basé sur un processus détaillé d’implication de l’usager et des dialogues avec tous les usagers et les habitants du parc en commun avec les qualifications professionnelles de l’artiste, des architectes et des ethnographes.

Kenneth A. Balfelt est un artiste plasticien conduit par un fort engagement social et un vif intérêt pour le développement urbain. Il a largement travaillé avec les toxicomanes, les sans-abri, les personnes socialement marginalisées d’une origine ethnique différente que danoise et dans les zones défavorisées. En tant qu’artiste, il travaille toujours à repenser, déconstruire, à la recherche et au développement de nouvelles solutions.

Table ronde organisée dans le cadre d’Automne nordique.

 

Table ronde : Living together
Le 8 novembre 2016 à 19h à la Maison du Danemark
142 Av. des Champs-Élysées
75008 Paris

En anglais.
Entrée libre, sans réservation.

Plus d’informations

 




A lire aussi :