Helen Evans et Heiko Hansen forment le duo HeHe. Leur travail a été exposé à la Biennale d’Art Contemporaine de Lyon (2009), au Centre Georges Pompidou (Air de Paris, 2007), à Luxembourg Capitale Européenne de la Culture (Trans-ient City 2007). Leur intervention Nuage Vert a reçu le Golden Nica pour l’art hybride au festival Ars Electronica (Linz, Autriche 2008), le prix d’art environnemental du festival 01SJ de San José (USA, 2008), et un certifi cat d’Honneur de la Fondation d’Art Environnemental (Finlande, 2009).

Utilisant un langage fondé sur la lumière, l’image et le son, ils mènent une recherche sur les relations entre les individus et leur environnement architectural et urbain. Pour HeHe, la ville est une source infinie de possibilités, non seulement pour construire l’avenir mais aussi pour exercer son sens critique, pour reprogrammer les bâtiments et les infrastructures, pour rendre l’invisible visible et pour créer de nouvelles significations tissant un récit pour les habitants. Nombre de ses projets explorent les possibilités de corrélations entre les phénomènes physiques, chimiques et environnementaux. Sous ce pragmatisme technologique transparaît toutefois en filigrane une approche poétique et sociale plus large.

Exemples d’oeuvres :

Nuage vert utilise les émissions de vapeur qui s’élèvent de l’incinérateur de Saint-Ouen. Une image laser est projetée sur le contour fluctuant du nuage de vapeur pour former un panache de lumière verte. Sa présence est visible dans le paysage urbain pendant la nuit. Le Nuage Vert présente une forme simple et spectaculaire, un signe flottant gracieusement au-dessus de la ville: à l’extrémité du cycle création-destruction, là où la collectivité brûle ce qui n’a pu être recyclé autrement, il y a encore du sens et de la beauté. Pendant l’événement, les émissions de vapeur deviennent à la fois une sculpture environnementale et un signe d’alerte à tous, nous invitant à moins jeter. L’oeuvre joue un rôle de révélateur, elle fait prendre conscience au public de son implication dans ce cycle et invite chacun à participer au processus. C’est à proprement parler dans l’interaction entre le Nuage Vert et les publics, à travers des débats, des médiations, des négociations que le projet pris dans son ensemble véhiculera une série de messages, sur la notion et la réduction des déchets.

«L’interaction avec les habitants fait intégralement partie du projet. Mieux ils trient, moins ils jettent et plus grand sera le nuage, symbole de l’effort collectif des citoyens dans la prévention des déchets ménagers et l’économie d’énergie. Nous leur avons expliqué que nous souhaitions recueillir des flux de données sur l’activité de l’usine, comme la qualité du tri fait par les habitants, les tonnages journaliers de déchets valorisés…», expliquent les artistes.

HeHe
http://hehe.org.free.fr/



A lire aussi :