Stefan Shankland conçoit des projets artistiques intégrés aux processus de transformation à l’œuvre dans le monde : transformations urbaines, processus industriels, mutations du territoire… En 2007, il initie la démarche HQAC – Haute Qualité Artistique et Culturelle. Le temps de la transformation urbaine est une chance pour la création contemporaine, l’architecture expérimentale, les dynamique participatives et l’enseignement. Habituellement considérée comme problématique pour une ville,  la démarche HQAC propose de faire de cette situation critique, une ressource et un territoire propice au développement d’une nouvelle culture de la mutation en train de se faire. Conduit depuis 2007 par Stefan Shankland sur la ZAC du Plateau à Ivry/Seine, TRANS305 – le prototype de la démarche HQAC – a reçu en 2011 le Prix COAL Art & Environnement.

Après des études d’arts plastiques à la Chelsea School of Art de Londres (Master en 1991) et de théorie critique au London Institute (Master en 1994), Stefan Shankland engage une recherche artistique autour du phénomène des déchets, des pratiques de recyclage et des processus de post-consommation. Durant les années 1990, il enseigne au Chelsea College of Art and Design à Londres et présente son travail de sculpture et d’installation multimédia à l’occasion de nombreuses expositions dans des centres d’art contemporain, musées et galeries.

Sa sélection pour la Bourse d’Art Monumentale d’Ivry (1997) marque le début de son engagement pour une pratique artistique hors les murs de l’atelier d’artiste et des espaces institutionnels. Suivent de nombreux projets dans l’espace public, notamment en France et en Grande-Bretagne. Entre 1998 et 2002, il réalise C-bin, un projet de recherche et de production artistique autour des phénomènes de mutation du littoral nord-ouest européen.

Son implication dans les processus de transformation environnementaux, industriels et sociaux se prolonge notamment à travers une « approche plastique des déchets nucléaires » – quatre années de recherche et de créations (2002 – 2006) en collaboration avec un groupe de scientifiques du CEA (Commissariat à l’Energie Atomique) en charge du montage d’un centre d’information sur les déchets nucléaires (le Visiatome à Marcoule).

Au cours des années 2000, Stefan Shankland travaille en Grande-Bretagne en tant que conseiller artistique (lead artist) sur des projets de développement urbain, aux côtés d’architectes et d’urbanistes. Le projet du Horsebridge development (2001 – 2005) qu’il réalise à Whitstable avec l’artiste Andrew Sabin est une référence en matière d’intégration d’une approche artistique dans l’opérationnalité d’un chantier urbain.

Il participe également à différents programmes artistiques en lien avec les processus de démolition et de renouvellement urbain en Allemagne (Stadtumbau), notamment dans la Ruhr, dans les villes de l’ex-RDA touchées par la désertification (Shrinking cities) ou encore à Berlin où il réalise une résidence Villa Médicis Hors les Murs (2008).

Stefan Shankland dirige actuellement le projet TRANS305 (2006 – 2015), une recherche-action artistique intégrée aux chantiers de la ZAC du Plateau à Ivry-sur-Seine. Lauréat du prix COAL Art & Environnement 2011, TRANS305 est le prototype de la démarche HQAC – Haute Qualité Artistique et Culturelle, qui interroge le rôle de l’artiste dans la création d’une nouvelle culture de la ville en transformation ( HYPERLINK « http://www.trans305.org » www.trans305.org).

Stefan Shankland conduit actuellement de nouvelles démarche HQAC en France ; et notamment le programme PARC – Pratiques Artistiques / Réalités Complexes dans le cadre de Marseille Provence 2013 Capitale Européenne de la Culture (Quartiers Créatifs / ANRU) ; le projet EXPORT/IMPORT à Aubervilliers (93) dans le cadre des nouveaux territoires de la culture et de la création ; L’Observatoire des choses en cours à Nice avec la transformation des anciens abattoirs de la Ville (Chantier Sang Neuf) ; et à Ivry-sur-Seine, dans le cadre du projet ANRU Gagarine-Trouillot ; et le projet MMM – Musée du Monde en Mutation conçu pour accompagner la transformation du plus grand incinérateur de déchets ménagers d’Europe, le SYCTOM Ivry / Paris 13, au cours des 10 années à venir.

Né en 1967 à Paris, Stefan Shankland vit et travaille à Ivry-sur-Seine et à Berlin.

 

 


 




A lire aussi :