Prenant l’espace public comme terrain de jeu et l’abeille comme medium, Olivier Darné, plasticien et apiculteur, pose ses abeilles, ses installations et ses questions sur le trottoir des villes et interroge les interrelations de l’homme et de son milieu. C’est dans le cadre de ce projet de «Pollinisation de la Ville» qu’il fonde en 2004, le Collectif Parti Poétique et, plus récemment, l’espace Zone Sensible à Saint Denis.

Il installe en 2000 un rucher expérimental sur le toit de la Mairie de SaintDenis, pose en 2004 des «Butineurs Urbains» – mobilier de «Pollinisation de la ville» – entre Paris et Aubervilliers, réalise des «Usiruches» dans le cadre d’une résidence à Roubaix, ou encore, suspend une «Bee-Box», pour fabriquer un arbre à miel urbain dans le quartier de la place Stalingrad à Paris. Sa démarche croise recherches plastiques, enjeux autour de la diversité culturelle, sociale et urbaine de la cité et récolte d’un miel cultivé en milieu urbain, le « Miel Béton ».

Depuis 2009, il développe notamment une Banque du Miel et son Compte Épargne Abeille (980 sociétaires aujourd’hui), et fait la démonstration que l’art peut transformer l’argent en abeilles. Il questionne ainsi la spéculation sur les valeurs, le partage des richesses et la disparition des ressources, en mettant l’abeille, dont l’existence est vitale pour l’espèce humaine, au coeur du processus.

Il est le lauréat du Prix Coal Art et Environnement 2012.

 

Découvrez l’entretien entre Olivier Darné et Alain Kruger du 13 octobre 2013 sur France Culture : « Le miel des villes ».

 

Né en 1971, Olivier Darné vit et travaille à Saint-Denis, France.

 




A lire aussi :