Écrit par Michel Mustin, édité par Tec et Doc, paru en novembre 1999

 

 

Quelle différence faites-vous entre les composts, le terreau, l’humus, la biomasse, la matière organique et les engrais organiques ? Le compostage (action de faire fermenter en présence de l’oxygène de l’air des débris organiques divers) est une pratique empirique millénaire de l’agriculture et du jardinage revenu au premier plan avec des technologies de traitement et de valorisation de ce qu’on appelle maintenant la biomasse.
La recherche d’une agriculture diversifiée plus autonome, moins consommatrice d’énergie fossile ; la progression des idées écologiques et le fantastique renouveau du jardinage amateur ne sont pas étrangers à ce phénomène social et économique qui appelle à retrouver, à réactualiser ou à découvrir des techniques de gestion et de valorisation de la matière organique. Traditionnellement utilisés, les divers déchets organiques (agricoles, agro-alimentaires, industriels, ménagers, forestiers…) ne sont plus ou mal recyclés…

Michel Mustin, auteur du célèbre livre de référence « Le Compost », a mis sa vie au service de la matière organique. Il viendra parler de ses expériences de compostage en Afrique et de son engagement dans l’association GEVALOR qui développe des unités de valorisation des déchets organiques dans un réseau de grandes villes africaines (réseau Africompost).

Le 10 février 2016 à 18h30, 21 rue des Blancs Manteaux, 75004 Paris, accès libre.




A lire aussi :