Lucy et Jorge Orta travaillent en duo depuis 1991. Multipliant les médias, les collaborations et les types d’interventions, ils parcourent à travers leurs projets les thèmes cruciaux du monde contemporain : les habitats d’urgence portatifs, l’étude de la chaîne alimentaire, le rituel du repas et son rôle dans la communauté, les méthodes alternatives pour recréer du lien social, la métaphore du cœur versus l’éthique biomédicale du don d’organes, la pénurie d’eau et son exploitation, etc. Ils explorent à l’aide des méthodes traditionnelles scientifiques et artistiques, les questions sociales, économiques et écologiques. En réalisant des oeuvres monumentales qui portent en elles des messages et des signaux d’alarme perceptibles par tous, ils souhaitent contribuer à étendre le débat sur les questions écologiques.

Leurs œuvres ont été exposées dans les plus grands musées d’art contemporain du monde dont le Hangar Biccoca Milano, la Fondazione Bevilaqua, la Masa Venezia, le Barbican Art Gallery de Londres, le Musée Boijmans Van Rotterdam Beuningen, ICA à Londres, le Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris, le Musée d’Art Contemporain de Sydney, ainsi qu’aux Biennales de Venise, de la Havane et de Johannesburg. Leur travail sur l’eau a reçu le «Prix pour la Sculpture» qui allie excellence artistique et message environnemental du Programme des Nations unies pour l’environnement en 2007.

 




A lire aussi :