Conçu par l’architecte américain William Mc Donough et le chimiste allemand Michael Braungart, le concept de « Cradle to Cradle » (« Du berceau au berceau ») propose un usage circulaire des produits industriels, biodégradables ou recyclables à l’infini.

Publié en 2002 aux Etats-Unis avec succès, traduit dans de nombreuses langues, il existe aujourd’hui en version française de Cradle to cradle (littéralement, d’un berceau à un autre) : c’est un manifeste pour une philosophie et une pratique nouvelles de la production et de l’écologie. Les deux auteurs préconisent une « empreinte écologique positive », à travers une philosophie d’éco-conception qui consiste à penser le produit dès l’origine pour lui donner ensuite plusieurs vies. Ils militent pour une « éco-efficacité » qui ne mettrait pas la croissance économique et l’écologie dos-à-dos. Plutôt que de chercher à réduire la consommation, ils voudraient créer un modèle industriel basé sur une sorte de compostage appliqué à tous les objets : soit les produits retournent au sol sous la forme de « nutriments biologiques » non toxiques, soit à l’industrie en tant que « nutriments techniques » afin d’être recyclés à l’infini, imitant ainsi l’équilibre des écosystèmes naturels.

Pour aller plus loin :

Mcdonough William, Braungart Michael (2011), Cradle to Cradle. Créer et recycler à l’infini, Editions Alternatives, 230p.  Acheter le livre

Article paru sur Novethic : « Le Cradle to Cradle enfin publié en France »

Sur le réemploi des matériaux, voir aussi l’ouvrage de Jean-Marc HUYGEN, La poubelle et l’architecte. Vers le réemploi des matériaux, Actes Sud, coll. L’impensé (2008)

 






A lire aussi :