RANE CHAR 

Le projet RANE-CHAR utilise la production de charbon de bois biologique comme une stratégie artistique afin de sensibiliser à la menace du changement climatique. Lorsque les arbres sont coupés, utilisés comme bois de chauffage ou laissés à la décomposition, la plupart du dioxyde de  carbone absorbé par les arbres durant leur vie retourne dans l’atmosphère. Si au contraire, la matière végétale est transformée en charbon de bois, une grande partie de ce carbone reste contenu sous une forme stable qui l’empêche de s’échapper. Ce processus qui consiste à transformer la matière organique en « bio-char» (Comme Charcoal : Charbon de bois), connu sous le nom de pyrolyse permet à la matière végétale de brûler à haute température en l’absence d’oxygène. Le « bio-char » qui permet d’atténuer de manière potentielle le changement climatique en diminuant la quantité de carbone dans l’atmosphère et en le maintenant dans le sol, possède aussi des propriétés uniques qui participent au maintien d’un sol sain.

L’œuvre se présente sous quatre formes différentes :
1. La pyrolyse du bois lors d’une intervention publique et le conditionnement du « bio-char » produit dans des sacs de 1kg qui seront l’œuvre elle-même.
2. La distribution de sacs individuels et uniques de RANE CHAR, accompagnés d’une carte postale. Les membres du public interviennent en enterrant le contenu et en renvoyant la carte postale au groupe de recherche RANE qui enregistrent et localisent en ligne, là où le « bio-char » est enterré.
3. une caisse de transport contenant les sacs de RANE CHAR conçue afin d’être exposée.
4. une conférence publique du Dr Daro Montag, utilisant le charbon de bois produit lors du projet afin d’illustrer les liens entre énergie, économie et environnement qui conduisent notre culture vers une crise.

Né en 1959, Daro Montag vit et travaille à Falmouth, UK.




A lire aussi :