Pégase est un animal miraculeux, la monture du dieu du soleil, un cheval de feu rapide comme l’éclair, un moyen de locomotion fantasmé. Ce projet propose une métaphore moderne incarnée dans un Pégase terre-à-terre, devenu une honorable bête de somme.
Harnaché, Pégase est équipé d’un dispositif qui convertit l’énergie solaire en électricité. Il broute, voyage, se charge en électricité. une fois les batteries pleines, l’animal, avec son kit et sa prise femelle, peut servir à quiconque : recharger un téléphone, alimenter une radio, une lampe, un sèche-cheveux. Reprenant la symbolique du porteur d’eau, ce Pégase est un animal de service, ambigu, incongru, écologique et qui sait, visionnaire. Il oscille entre progrès et décadence. Non sans humour, ce Pégase pèse sur le mythe solaire avec sa parure profane. Il convoque l’hyper-modernité, la fin des énergies fossiles, la locomotion lente, en cette période de croissance molle et de catastrophes écologiques.
Pégase livre pour la première fois du courant en mai et juin 2013, en Macédoine. Le dispositif est expérimenté avec la population. Les actions sont consignées.

 

Arnaud Verley & Philémon
Duo formé en 2007. Vivent et travaillent à Lille, France.

www.arnaudverley.fr

www.societevolatile.eu



RESSOURCE:



A lire aussi :